•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Catalyst lance une offre d'achat hostile afin d'acquérir La Baie d'Hudson

Une offre concurrente a pourtant déjà été avalisée par le C. A. de la compagnie le mois dernier.

Le magasin la Compagnie de la Baie d'Hudson à Toronto

Fondée en 1670, la Compagnie de la Baie d'Hudson est l'une des institutions les plus vieilles du Canada.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

La guerre est déclarée entre la firme Catalyst Capital et le « groupe Baker », qui s'est déjà entendu avec le conseil d'administration de La Baie d'Hudson pour prendre le contrôle de la compagnie.

Catalyst, qui détient environ 17,5 % des actions de HBC, offre 11 $ par action en espèces. Ce faisant, la firme torontoise tente de rivaliser avec une autre offre – celle d'un groupe d'actionnaires dirigé par le président actuel de HBC, Richard Baker – qui propose 10,30 $ par action.

Gabriel de Alba, qui agit comme directeur général et partenaire chez Catalyst, soutient que l'offre de sa société est financée de manière indépendante; qu'elle est supérieure à sa concurrente, tant sur le plan qualitatif que quantitatif; et qu'elle peut être effectuée rapidement.

En présentant son offre, mercredi matin, Catalyst a également déposé une plainte devant le régulateur de la province – la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario (CVMO) – en ce qui a trait à la proposition du groupe Baker.

Cette offre de privatisation, qui a été acceptée le mois dernier par le conseil d'administration de HBC, découle d'un processus partial en faveur d'un émetteur initié, selon Catalyst, qui demande à la CVMO de se pencher sur le sujet et de prendre les actions qui s'imposent.

La proposition de la firme torontoise peut être qualifiée d'« offre d'achat hostile » dans la mesure où elle n'a pas été sollicitée; qu'elle ne résulte pas de négociations avec le conseil d'administration; et qu'elle sera présentée directement aux actionnaires pour un vote d'ici le mois de février.

Dans tous les cas, son annonce a fait grimper l'action de HBC de presque 15 % à l'ouverture de la Bourse de Toronto, mercredi.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Commerce

Économie