•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un policier de Trois-Rivières accusé de voies de fait

Un écusson de la police de Trois-Rivières.

Police de Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

David Ross, un policier de Trois-Rivières, fait face à des accusations criminelles de voies de fait et de harcèlement.

Cinq chefs d'accusation ont été portés contre lui. En plus des accusations de voies de fait et de harcèlement, il est aussi accusé d'utilisation frauduleuse d'un ordinateur.

Le bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) confirme qu'il y a deux présumées victimes dans cette affaire.

L'homme de 42 ans a comparu lundi au palais de justice de Trois-Rivières. Il doit revenir en cour le 30 janvier pour la suite des procédures. Il est suspendu de ses fonctions avec solde.

Dans un communiqué, la direction de la police de Trois-Rivières explique que depuis un peu plus d'un an, soit dès le début de l'enquête, David Ross a été affecté à des tâches administratives.

L'enquête a commencé en septembre 2018 et un mois plus tard, elle a été transférée à la Sûreté du Québec (SQ).

Avec les informations de Marie-Pier Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !