•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Reprise de certains services à l’Hôpital de Campbellton

La façade de l'hôpital.

Les chirurgies qui ne nécessitent pas l'hospitalisation du patient seront à nouveau offertes à l’Hôpital régional de Campbellton à compter du 27 novembre, confirme le Réseau de santé Vitalité.

Photo : Radio-Canada / Margaud Castadère

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les services des cliniques externes et de chirurgie d’un jour seront rétablis mercredi à l’Hôpital régional de Campbellton, annonce le Réseau de santé Vitalité.

Une diminution de l’engorgement de l’établissement permet d’offrir à nouveau ces services, explique Vitalité, et l’urgence est toujours ouverte pour les patients qui veulent consulter un médecin.

Les mesures suivantes restent toutefois en vigueur jusqu’à vendredi :

  • L’unité d’obstétrique et de gynécologie demeure fermée;
  • Le bloc opératoire demeure fermé pour les chirurgies nécessitant une hospitalisation;
  • Les ambulances peuvent encore être redirigées vers d’autres hôpitaux;
  • Aucune nouvelle admission n’est acceptée jusqu’à nouvel ordre;
  • Aucune admission directe ne peut être faite par les médecins de la communauté.

Le nombre de patients qui ont besoin d’une place dans un foyer de soins demeure suffisamment inquiétant et élevé pour justifier le maintien de ces mesures exceptionnelles, selon Vitalité.

Nous continuons à travailler de manière intensive avec nos partenaires afin de trouver rapidement des solutions et d’être en mesure d’offrir des solutions de rechange à l’hospitalisation sécuritaires pour les patients qui nécessitent une place dans un foyer de soins, assure le président-directeur général de Vitalité, Gilles Lanteigne.

Une situation fragile

Bien que la situation soit sur la bonne voie, elle comporte toujours des risques, estime M. Lanteigne. Ces risques sont d'autant plus accrus l'hiver, alors que la saison des grippes bat son plein et que les accidents de la route sont plus nombreux, ajoute-t-il.

Mais selon lui, cette situation a transmis un message fort aux acteurs du milieu. Je pense que les gens ont réalisé que le système est hautement fragile. Là c’est arrivé à Campbellton, mais rien nous dit que ça ne peut pas arriver ailleurs sur le territoire de Vitalité.

Pour éviter que cette situation ne se reproduise, il soutient que des mesures d'urgence devraient être mises en place plus tôt dans le processus.Il va falloir qu’on sonne l’alerte plus tôt et ne pas attendre qu’on ait 70 patients en attente pour un foyer de soins et 42 en civière.

Il précise que le défi se situe principalement sur le plan des ressources humaines, qui ne sont pas assez nombreuses.

On fait tout ce qu’on peut, les efforts de recrutement sont intensifs, indique-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !