•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des chiffres inquiétants sur le jeu pathologique

Radio-Canada

Une étude de Statistique Canada montre que 25% des personnes qui jouent à la loterie vidéo sont des joueurs compulsifs ou susceptibles de le devenir.

Une nouvelle étude de Statistique Canada sur les jeux de hasard révèle qu'un peu plus d'un adulte sur 20 était un joueur excessif ou risquait de le devenir en 2002.

Les joueurs excessifs sont ceux dont le comportement lié au jeu entraîne des conséquences négatives, comme des problèmes financiers ou sociaux, de l'anxiété ou une dépression, ou une dépendance à l'alcool.

Selon l'étude, parmi les joueurs les plus susceptibles d'être à risque ou excessifs figuraient les hommes, les autochtones, les personnes moins scolarisées, les adeptes des appareils de loterie vidéo (ALV) et les personnes qui jouaient fréquemment. Environ 62% des joueurs excessifs ont consacré plus de 1000$ par année au jeu, comparativement à seulement 4% chez les joueurs sans problème.

La loterie vidéo : le pire des jeux

Fondée sur l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, l'étude souligne que 25% des personnes qui jouent à la loterie vidéo sont des joueurs compulsifs ou susceptibles de le devenir.

Selon Statistique Canada, les appareils de loterie vidéo (ALV) constitue le jeu de hasard qui suscite la plus grande dépendance chez les joueurs.

Le secteur du jeu continue de progresser

L'étude montre également que le secteur des jeux de hasard poursuit sa croissance. Les Canadiens ont en effet quadruplé leurs dépenses dans les jeux de hasard au cours de la dernière décennie. Les dépenses des Canadiens à ce chapitre, qui étaient de 2,7 milliards de dollars en 1992, sont passées à 11,3 milliards de dollars l'an dernier.

Les Canadiens des Prairies sont les plus mordus

L'étude souligne enfin que ce sont les Canadiens du Manitoba et de la Saskatchewan qui dépensent le plus d'argent dans les loteries au pays.