•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver envisage une importante augmentation des impôts fonciers

Beaucoup de gratte-ciels à Vancouver.

Une réunion extraordinaire est prévue le 3 décembre pour permettre à la population de parler du budget au conseil.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

La Ville de Vancouver a publié, lundi, son projet de budget, qui contient une augmentation proposée de 8,2 % des impôts fonciers l'année prochaine, la plus forte hausse depuis plus de 10 ans.

Cela s’ajouterait à l’augmentation des prélèvements d’impôts régionaux déjà approuvée par la région métropolitaine de Vancouver pour les services publics tels que l’eau et la gestion des déchets.

Si le conseil municipal adopte le budget de la Ville tel qu'il est proposé, cela représenterait une augmentation estimée de 354 $ sur la facture d'impôts fonciers d'une maison médiane. Elle passerait de 3809 $ à 4163 $.

Le conseil municipal devrait voter sur le budget d’ici la fin de l’année et pourrait proposer des modifications visant à réduire le pourcentage de l’augmentation, comme il l’avait fait l’année dernière, lorsqu’une augmentation proposée de 4,9 % avait finalement été réduite à 4,5 %.

Plusieurs maisons regroupées.

Dans l'ensemble, le budget de fonctionnement de Vancouver devrait augmenter de 7,3 % l'an prochain, passant de 1,5 milliard de dollars de dépenses à 1,6 milliard de dollars.

Photo : Radio-Canada / Rafferty Baker

Une augmentation « nécessaire »

Selon l'administration municipale, environ la moitié de cette augmentation proposée est causée par les coûts fixes pour maintenir les niveaux de services existants, notamment les salaires, les coûts énergétiques et l'entretien. L'autre moitié serait utilisée pour de nouveaux investissements destinés à combler des lacunes en matière de prestation de services et de gestion des risques.

La Ville souhaite, par exemple, embaucher plus de policiers et de pompiers, et lutter contre les changements climatiques avec des projets de plantation d'arbres et de construction de bâtiments à zéro émission.

La conseillère municipale Adriane Carr juge que l'augmentation est raisonnable, puisqu'elle est basée sur des coûts fixes ou des motions adoptées par le conseil municipal au cours de la dernière année.

Elle ajoute que la hausse est nécessaire, arguant que le précédent conseil municipal, dominé par le parti Vision Vancouver, n'avait pas réussi à faire les investissements nécessaires dans les domaines de changements climatiques et de logement abordable lorsqu'il était au pouvoir.

Avec les informations de Justin McElroy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Politique municipale