•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les députés péquistes de Gaspé et des Îles-de-la-Madeleine appuient Sylvain Gaudreault

Le député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, au micro, devant ses militants.

Sylvain Gaudreault est entouré de nombreux militants pour annoncer sa candidature dans la course à la direction du Parti québécois.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les députés de Gaspé, Méganne Perry Mélançon, et des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arsenault, appuient la candidature du député de Jonquière, Sylvain Gaudreault, à la chefferie du Parti québécois (PQ).

Sylvain Gaudreault a officiellement annoncé son intention de devenir le prochain chef du Parti québécois lundi matin à Jonquière, entouré de plusieurs militants.

De son côté, le député de Rimouski, Harold LeBel, estime que ses fonctions de whip et de président du caucus du PQ exigent une certaine neutralité.

En 2016 lors de la dernière course à la chefferie, M. LeBel avait démissionné de son poste de whip en chef de l'opposition officielle pour pouvoir appuyer la candidature d'Alexandre Cloutier.

Le député de René-Lévesque, Martin Ouellet, a lui aussi choisi de ne pas prendre position dans une éventuelle course à la chefferie puisqu'il occupe les fonctions de leader parlementaire pour le PQ.

Quant à Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia et actuel chef intérimaire du parti, souhaite lui aussi rester à l’écart de la course puisqu'il occupe le poste de chef intérimaire du Parti québécois.

Ailleurs dans l'Est-du-Québec, le député de Bonaventure, Sylvain Roy, et la députée de Duplessis, Lorraine Richard, n'ont pas encore pris position.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !