•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'UBC retire 380 M$ investis dans les énergies fossiles

Campus de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) à Vancouver.

La modification proposée est en attente d'un examen et d'une étude juridique qui devraient être terminés d'ici le 31 mars 2020.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

Un comité du conseil des gouverneurs de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) a voté en faveur du transfert de 380 millions de dollars investis dans des fonds liés aux énergies fossiles vers des investissements liés aux énergies durables.

Les membres ont également voté pour une orientation souhaitant que les investissements futurs servent à faire face aux changements climatiques et à d'autres objectifs de développement durable, selon le trésorier de l'UBC, Yale Loh.

Cette mesure pourrait permettre une réduction des émissions de carbone qui va au-delà de ce qui est réalisable grâce à un simple désinvestissement, fait-il valoir.

Cependant, de nombreux étudiants souhaitent que l'établissement cède l'intégralité de son fonds de dotation de 2 milliards de dollars aux énergies plus vertes.

Une décision insuffisante

Environ 40 étudiants, professeurs et membres du personnel qui demandent à l'Université de se défaire de la totalité de ses investissements dans les énergies fossiles étaient présents à la réunion du comité vendredi.

Des gens sont couchés par terre, d'autres sont debout derrière.

Une quarantaine d'étudiants de l'Université de la Colombie-Britannique, membres d'Extinction Rebellion, ont protesté contre les investissements dans les énergies fossiles, à la mi-novembre.

Photo : Radio-Canada / Timothé Matte-Bergeron

La porte-parole du groupe, Mukta Chachra, étudiante en géographie, est heureuse de voir l'UBCs'incliner devant la pression publique et approuver le transfert, mais elle souhaite que cette dernière se départisse entièrement de ses fonds en combustibles fossiles. 

Le transfert de 380 millions de dollars représente une part trop faible de la dotation de 2 milliards de dollars de l'UBC, compte tenu de l'urgence climatique, soutient-elle.

L’Université Concordia, à Montréal, et l’Université de Californie se sont récemment engagées à céder la totalité de leurs fonds destinés aux combustibles fossiles.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Éducation