•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour du hockey plus inclusif

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Joseph Godin décrit la personnalité d’Allan Legere.

Radio-Canada

Le hockey au Canada n'est plus aussi rassembleur qu'auparavant, estime une sociologue du sport qui sensibilise le public à l’inclusion dans les sports.

Je pense qu'il y a plusieurs petits feux dans la communauté du hockey et il y a des divisions culturelles, souligne la sociologue Cheryl MacDonald, de l’Université Saint Mary's.

Cheryl MacDonald interviewée dans son bureau

La sociologue Cheryl MacDonald croit qu'il faut changer le discours en profondeur pour créer une culture véritablement rassembleuse dans les sports.

Photo : Radio-Canada

Le hockey est-il imprégné d'une culture révolue? Le congédiement de Don Cherry a récemment soulevé de nombreuses questions. Cheryl MacDonald, pour sa part, y voit le début d'un nouveau chapitre.

Dans le cas de Don Cherry, je pense qu'il vient d'une différente époque. Il y avait un temps où ses opinions étaient très pertinentes, mais pas nécessairement aujourd'hui [...] Je pense que dans le cas des médias surtout, il était temps, peut-être longtemps passé, de trouver quelqu’un d’autre pour mettre dans ce siège, affirme Mme MacDonald.

La chercheuse s'intéresse aux phénomènes de groupe dans le sport. Elle remarque de nombreuses dissensions tant chez les joueurs que chez le public. Elle veut que la culture du hockey soit plus respectueuse et reflète davantage la diversité canadienne.

Ses conférences sont l'occasion de réfléchir au sexisme, à l'inclusion, à la place des personnes LGBTQ et même au langage utilisé dans les vestiaires ou sur la glace.

Mon travail ne vaut pas la peine si je le fais juste dans ces murs de l'Université. Mon but est vraiment d'être dans la communauté du hockey, faire de grands changements-là.

Cheryl MacDonald, sociologue à l’Université Saint Mary's

Cheryl MacDonald constate certains changements, par exemple le ruban aux couleurs arc-en-ciel que des hockeyeurs mettent sur leur bâton, mais elle croit qu'il faut changer le discours en profondeur pour créer une culture véritablement rassembleuse. Elle s’intéresse à la sélection de la personne qui va succéder à Don Cherry.

Gros plan sur le bâton d'un hockeyeur recouvert de ruban arc-en-ciel

Des hockeyeurs mettent sur leur bâton un ruban aux couleurs de la communauté LGBTQ.

Photo : Radio-Canada

Quelqu'un de plus jeune. J’aimerai vraiment voir une femme dans cette position, peut-être une personne de couleur. Je pense que c'est vraiment important de montrer notre diversité au Canada dans le hockey, et ça, c’est une très bonne manière de le faire , conclut Cheryl MacDonald.

D’après un reportage de Stéphanie Blanchet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !