•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les livres que vous devez lire une fois dans votre vie, selon 7 auteurs et autrices

Pile de livres sur une étagère avec un livre ouvert et des livres rangés en arrière-plan.

Choisir seulement un livre à recommander n'a pas été une tâche facile pour les auteurs et autrices qui se sont prêtés au jeu.

Photo : iStock / percds

Angie Landry

À l'occasion du Salon du livre de Montréal (SLM), Radio-Canada Arts est allé à la rencontre d'auteurs et d'autrices pour leur poser une question toute simple, et pourtant difficile : quel est LE livre à lire dans sa vie?

1. Fanny Britt (Les maisons; Les retranchées)

Portrait de Fanny Britt.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'autrice Fanny Britt, au Salon du livre de Montréal le 24 novembre 2019

Photo : Radio-Canada / Angie Landry

Son choix : Un lieu à soi, de Virginia Woolf

Pour les questionnements qu'elle soulève et qui, 100 ans plus tard, en étant d'actualité, sont encore nécessaires. Et [parce] qu'il faut se poser ces questions collectivement.

Fanny Britt

2. Gérald Fillion (De quoi sont faits nos leaders)

Portrait de Gérald Fillion.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'auteur et économiste Gérald Fillion, au Salon du livre de Montréal le 24 novembre 2019

Photo : Radio-Canada / Angie Landry

Son choix : Le lambeau, de Philippe Lançon

Philippe Lançon m'a bien marqué : par le propos, par la force de son écriture. C'est haletant; on est vraiment emparé pendant une bonne partie du livre par la description de cet événement [les attentats de Charlie Hebdo à Paris en 2015], qui pourrait être fictif, mais qui est vrai.

Gérald Fillion

3. Dany Laferrière (Vers d'autres rives; Le goût des jeunes filles)

Portrait de Dany Laferrière.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'auteur Dany Laferrière, au Salon du livre de Montréal le 24 novembre 2019

Photo : Radio-Canada / Angie Landry

Son choix : toute l'œuvre de Jorge Luis Borges

Jorge Luis Borges : l'auteur aveugle de Buenos Aires, qui est mort en 1986, né en 1899. D'ailleurs, il disait qu'il était le contemporain de Victor Hugo puisqu'il était du 19e siècle. Donc plein d'humour... À la question qu'on lui a posée, ''parlez-nous de vous, Jorge Luis Borges'', il a répondu : ''Que voulez-vous que je vous dise de moi? Je ne sais rien de moi; je ne sais même pas la date de ma mort.'' Jorge Luis Borges, l'Argentin universel.

Dany Laferrière

4. Martine Delvaux (Folles frues fortes; Le boys club; Thelma, Louise & moi)

Portrait de Martine Delvaux.

L'autrice Martine Delvaux, au Salon du livre de Montréal le 24 novembre 2019

Photo : Radio-Canada / Angie Landry

Son choix : La robe blanche, de Nathalie Léger

Dans La robe blanche, [Nathalie Léger] parle d'une performance qui a été menée par une artiste italienne qui s'appelait Pippa Bacca. Elle a traversé l'Europe en robe de mariée et, en fait, elle est morte; elle a été violée et assassinée. Nathalie Léger part de ça pour penser les performances féministes dans l'histoire de l'art et l'importance de cette blancheur. C'est un bijou littéraire; c'est extrêmement bien écrit; c'est bouleversant.

Martine Delvaux

5. Helen Faradji (Le cinéma américain : aujourd'hui l'histoire avec Helen Faradji)

Portrait d'Helen Faradji.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'autrice et chroniqueuse Helen Faradji, au Salon du livre de Montréal le 24 novembre 2019

Photo : Radio-Canada / Angie Landry

Son choix : Cyrano de Bergerac, d'Edmond Rostand

J'adore. J'en connais des passages par coeur. Je l'ai lu à l'école grâce à une prof qui l'avait mis au programme et je suis tombée amoureuse de cette plume, de ce personnage plus grand que nature, noble, digne, et en même temps complètement bête par moments. C'est romanesque. Je ne sais pas; ça m'a fait vibrer, et j'y retourne régulièrement.

Helen Faradji

6. Akena Okoko, alias KNLO (Sainte-Foy)

Portrait d'Akena Okoko.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'auteur et rappeur Akena Okoko, alias KNLO, au Salon du livre de Montréal le 24 novembre 2019

Photo : Radio-Canada / Angie Landry

Son choix : toute l'œuvre de Dany Laferrière

Moi, ça serait de clancher tous les livres de Dany Laferrière. J'en ai déjà lu une couple [...]. J'aime trop son style [...]. Je ne saurais difficilement quoi dire d'autre. C'est la façon de conter.

Akena Okoko, alias KNLO

7. Jean-Philippe Baril Guérard (Royal; Manuel de la vie sauvage)

Portrait de Jean-Philippe Baril-Guérard.

L'auteur Jean-Philippe Baril-Guérard, au Salon du livre de Montréal le 24 novembre 2019

Photo : Radio-Canada / Angie Landry

Son choix : L'insoutenable légèreté de l'être, de Milan Kundera

Thématiquement, on ratisse large. Ça parle bien d'amour, ça lie l'intime et l'universel. Moi, j'ai lu ça quand j'avais 17 ans, et je pense que c'est cool à lire quand t'es jeune. Mais je pense que si je le relisais aujourd'hui, il y a beaucoup de couches que je saisirais.

Jean-Philippe Baril Guérard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Livres

Arts