•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La crêperie Ker Breizh et la chocolaterie Constance Popp s’associent pour plus de saveurs

Deux femmes portant un tablier de cuisine et un chapeau

Les deux

Photo : Radio-Canada / Amelie David

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les propriétaires de la crêperie Ker Breizh ont déménagé leur commerce dans le local de la chocolaterie Constance Popp à Saint-Boniface depuis une semaine. Avec ce partenariat, les deux petites entreprises espèrent faire plus d’économie en plus d’attirer de nouveaux clients.

La gérante de la crêperie Ker Breizh, Kette Pichaud, souligne que la survie de l’entreprise en dépend.

« C’est très compliqué le marché commercial sur Saint-Boniface en général [...] les loyers sont exorbitants aussi », dit-elle.

Le pied carré d'un local commercial à Saint-Boniface coûte entre 22 $ et 28 $ par année, explique-t-elle.

Mme Pichaud se dit satisfaite de la collocation et explique que les deux entreprises ont de nombreux projets de croissance. « Je trouve qu’on démarre bien, dit-elle. On veut vraiment renforcer cette base que l’on a et avoir des tables et des places assises. »

Des crêpes servies avec de la crème.

Ker Breizh est une jeune entreprise qui vend des crêpes françaises.

Photo : Radio-Canada / Amelie David

La responsable des ventes chez Constance Popp, Breanna Trudeau, souligne que le partenariat arrive à point, puisque son entreprise évaluait depuis longtemps la possibilité d’ajouter les crêpes sur la carte.

« C’était une possibilité pour nous de commencer à faire des crêpes, mais on n’a pas assez le temps ou le staff pour le faire », explique-t-il.

Cette colocation fait déjà le bonheur des habitués de la chocolaterie Constance Pop qui résident à Saint-Boniface. « Comme les deux commerces ont des super bons produits, cela devient une adresse de choix pour venir manger et se régaler à Saint-Boniface », dit Lou-Anne Bourdeau, résidente de Saint-Boniface.

Des petits gâteaux de chocolat.

La chocolaterie Constance Popp (CCP) produit des chocolats, des pâtisseries et des friandises depuis 2007.

Photo : Radio-Canada / Amelie David

Une initiative saluée

Le conseiller en finances et en affaires du Conseil en développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM), Joël Lemoine, fait remarquer que la décision de la crêperie Ker Breizh et la chocolaterie constance Popp de partager un local est une première à Saint-Boniface.

En 18 ans de carrière, il ne se souvient pas d’avoir vu un partenariat pareil dans le quartier. « Les deux entreprises font partie de la francophonie, dit-il. Ker Breizh est une nouvelle entreprise qui avait besoin de la constance. Constance PoP est là depuis plus longtemps alors c’est un partenariat gagnant-gagnant. »

Avant d’emménager avec Constance Popp, la crêperie Ker Breizh était installée dans l'un des kiosques de L’Esplanade Riel.

Avec des informations de Amelie David

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !