•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Postes Canada creuse sa perte avec le ralentissement du secteur des colis

Des camions de Postes Canada stationnés en rangée.

Les revenus trimestriels de Postes Canada ont diminué de 2,8 % par rapport à l'an dernier, pour s'établir à environ 1,5 milliard de dollars.

Photo : Radio-Canada / CBC/Andrew Lupton

La Presse canadienne

Postes Canada a creusé sa perte du troisième trimestre par rapport à l'an dernier, la baisse continue des volumes de courrier n'ayant été que partiellement contrebalancée par une plus lente croissance du secteur des colis.

La société d'État a affiché vendredi une perte avant impôts de 135 millions de dollars pour le trimestre clos le 28 septembre, en hausse de 41 % par rapport à celle de 95 millions de dollars lors de la même période l'an dernier. La perte nette s'est chiffrée à 101 millions, en baisse de 40 % sur un an.

Les revenus trimestriels de Postes Canada ont diminué de 2,8 % par rapport à l'an dernier, pour s'établir à environ 1,5 milliard de dollars.

Le secteur des colis a vu ses revenus croître de 3,9 % à 619 millions au plus récent trimestre, ce qui lui a permis de devenir la plus importante source de revenus pour les activités de base de Postes Canada.

Ce titre était détenu, au troisième trimestre de l'an dernier, par le secteur du courrier transactionnel, qui comprend notamment les lettres, factures et relevés.

Les produits du courrier transactionnel ont cependant reculé de 49 millions, soit 7,5 %, au plus récent trimestre, pour totaliser 597 millions.

Les volumes du secteur du marketing direct ont reculé de 2,9 % au troisième trimestre par rapport à l'année dernière, et ses revenus ont cédé 5,4 %, pour s'établir à 247 millions de dollars.

Le Groupe d'entreprises de Postes Canada, qui regroupe, en plus des activités de base de Postes Canada, ses trois filiales en propriété non exclusive, soit les Investissements Purolator, le Groupe SCI et Innovaposte, a pour sa part réalisé une perte avant impôts de 87 millions pour le troisième trimestre, en hausse de 77,6 % par rapport à celle de 49 millions de l'an dernier.

Le bénéfice avant impôts de Purolator est resté essentiellement stable à 41 millions.

Les pertes pour le troisième trimestre et pour l'année jusqu'à maintenant sont attribuables aux pertes du secteur Postes Canada, a mentionné la société dans un communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Affaires

Économie