•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rationnement du gaz propane dans la région

Un camion-citerne de propane.

Les fournisseurs de gaz propane de la région ont mis en place des plans de rationnement.

Photo : Radio-Canada

Gilles Munger

Les fournisseurs de gaz propane du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont mis en place des plans de rationnement pour s'assurer que personne ne manque de gaz en raison de la grève au Canadien National.

L'idée est de s'assurer que les services essentiels et les activités économiques soient le moins affectés possible par la suspension des approvisionnements.

Le dernier wagon de propane livré dans la région jusqu'à nouvel ordre est arrivé vendredi chez Propane MM à Saint-Bruno. La filiale de Nutrinor parle d'une réserve d'une dizaine de jours.

On doit quand même rationner les clients, donc on va y aller plus vers les services essentiels, les services commerciaux qui ne peuvent pas manquer de propane, tout ce qui est vivant comme les poulaillers, les séchoirs à grain, explique le directeur de Propane MM, Evans Fillion.

Dans le résidentiel, il n'y a plus de gaz disponible pour le chauffage d'appoint, mais il y en a pour le chauffage principal. Nutrinor croit qu'aucune entreprise n'aura à suspendre sa production, tant dans le secteur industriel que dans la restauration.

J'ai parlé au fournisseur tout à l'heure, il peut m'en ramener quand même une partie la semaine prochaine, mais on a du matériel pour sécher encore sûrement une semaine, une semaine et demie, indique le producteur de grains de Normandin Jacquelin Drapeau.

Aucun hôpital ou centre d’hébergement et de soins de longue durée ne sera affecté par la situation, selon la porte-parole du CIUSSS, Marie-Ève Moreau. Dans le fond, on a des réserves de quelques semaines, à titre d'exemple, pour les cafétérias. On pourrait fonctionner avec d'autres appareils, d'autres techniques de préparation alimentaire.

À Saguenay, le service de police devra dépenser 2000 $ à 3000 $ de plus en essence par semaine pour les 19 véhicules hybrides. La flotte d'autobus scolaire d'Intercar fonctionne aussi au propane. Son fournisseur, Solugaz, lui a garanti que le transport scolaire continuera d'être approvisionné en priorité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Transports