•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élèves fransaskois se distinguent par leurs bons résultats scolaires

La façade du pavillon secondaire des Quatre Vents.

Les résultats scolaires des élèves francophones en Saskatchewan réjouissent les membres du Conseil scolaire fransaskois.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les résultats scolaires des élèves du secondaire du Conseil des écoles fransaskoises (CEF) sont au-dessus de la moyenne provinciale dans toutes les matières, se réjouit son directeur général, Ronald Ajavon.

Nos écoles se distinguent et on veut divulguer ces bonnes nouvelles. [...] Il faut dire que nos enseignants font un travail formidable. Ils font beaucoup avec très peu , dit fièrement Ronald Ajavon.

Les élèves du secondaire au sein des différents établissements francophones ont de quoi être fiers, selon plusieurs conseillers scolaires qui étaient réunis vendredi à l’occasion d’une séance régulière du Conseil scolaire fransaskois (CSF).

C’est une tendance qui date de quelques années, mais ça ne veut pas dire qu’on doit se reposer sur nos lauriers. [...] L’idée est de continuer à améliorer les résultats, poursuit Ronald Ajavon.

Des conseillers scolaires sont assis autour d'une table et discutent.

Les membres du Conseil scolaire fransaskois se sont réunis vendredi, à Regina.

Photo : Radio-Canada / Aimée Lemieux

Difficultés en lecture chez les élèves de 3e année

La situation est un peu moins rose chez certains élèves du primaire, puisque les résultats en lecture des jeunes francophones de 3e année sont nettement en dessous de la cible fixée par la province.

Cette dernière est établie à 80 %, soit 23 % au-dessus de la moyenne des élèves du réseau scolaire fransaskois.

Aux yeux de Ronald Ajavon, il n’y a cependant pas matière à s’inquiéter, puisque tous les établissements scolaires dans la province ont du mal à atteindre la cible du gouvernement.

On travaille très fort [pour améliorer les résultats en lecture]. On souhaite atteindre les 75 % assez rapidement, mais les 80 % sont aussi faisables, car on a énormément d’outils pour appuyer nos jeunes, affirme-t-il.

Académie Rivier : toujours en attente

Les conseillers scolaires ont profité de la séance régulière de vendredi pour demander des précisions au président du CSF, Alpha Barry, concernant les démarches réalisées pour le déménagement des élèves de l’École Valois vers l’Académie Rivier, à Prince Albert.

Bien qu’il continue à avoir bon espoir de voir le dossier se régler avant l’automne prochain, Alpha Barry est encore en attente.La situation à Prince Albert est assez sérieuse. La décision est dans les coulisses du pouvoir, tout ce qu’on peut faire, c’est mettre la pression nécessaire [sur le gouvernement], affirme-t-il.

Des membres de la communauté fransaskoise de Prince Albert avaient d’ailleurs présenté lors du Rendez-vous fransaskois 2019, une campagne visant à faire pression sur le gouvernement provincial à cet effet.

Le directeur général de la Société canadienne-française de Prince Albert, Christian Fure, avait indiqué lors du Rendez-vous fransaskois qu'une pétition pour demander à la province d’agir rapidement dans ce dossier avait permis d’amasser quelques centaines de signatures.

Avec les informations d’Aimée Lemieux et Charles Lalande

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Éducation