•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan, mauvaise élève sur le plan de l’efficacité énergétique

Une personne règle un thermostat mural.

Efficacité énergétique Canada a aussi lancé une banque de données de politiques régulièrement mise à jour.

Photo : getty images/istockphoto / Cunaplus_M.Faba

Radio-Canada

La Saskatchewan occupe l’avant-dernière place dans un premier bulletin qui classe les efforts déployés par les provinces canadiennes pour économiser l’énergie. La Colombie-Britannique domine le classement général, suivie du Québec et de l'Ontario.

L’organisme Efficacité énergétique Canada a compilé les données dans le cadre d'un projet lancé l’an dernier par le Centre de recherche sur l’énergie durable de l’Université Carleton, à Ottawa.

À l’heure où une grande partie du pays est en désaccord au sujet de notre avenir énergétique, l’amélioration de l’efficacité énergétique est certainement un sujet sur lequel tous les Canadiens peuvent s’entendre.

Corey Diamond, directeur général d’Efficacité énergétique Canada

Ce bulletin mesure les progrès des provinces dans cinq domaines clés : les programmes d’efficacité énergétique, les politiques habilitantes, les bâtiments, les systèmes de transport et l’industrie.

Il est semblable à l’évaluation aux États-Unis publiée chaque année par le Conseil américain pour une économie d’efficacité énergétique (ACEEE).

L’organisme canadien a également lancé une banque de données de politiques régulièrement mise à jour.

L'efficacité énergétique pour l'environnement

Efficacité énergétique Canada souligne que l’énergie économisée grâce à des bâtiments, à des technologies et à des appareils dits intelligents, est de plus en plus reconnue comme un outil essentiel pour atténuer les changements climatiques.

D’ailleurs, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) estime que 40 % des engagements de réduction des émissions de GES pris dans le cadre de l’Accord de Paris peuvent être respectés grâce à des mesures d’efficacité énergétique.

Cela peut se traduire, par exemple, par une isolation de meilleure qualité, des technologies de chauffage et de refroidissement intelligentes, ou encore l’éclairage à diode électroluminescente (DEL).

Efficacité Énergétique Canada estime que près de 118 000 emplois seraient créés chaque année d’ici 2030 si on mettait en œuvre les politiques d’économie d’énergie énoncées dans le cadre pancanadien sur la croissance propre et le changement climatique.

Avec les informations de Karel Houde-Hébert

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Énergies renouvelables