•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ex-ministre Lisa Raitt inspirée par la lutte contre l'alzheimer du chanteur John Mann

Portrait de profil de Lisa Raitt

L'ancienne députée de Milton, Lisa Raitt

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick/Canadian Press

Radio-Canada

L'ex-ministre fédérale et ex-députée de Milton en Ontario, Lisa Raitt a exprimé sa gratitude envers John Mann, mort mercredi d'un alzheimer précoce, pour avoir documenté sa maladie. Son mari, Bruce Wood a reçu le même diagnostic en 2016.

Dans une entrevue à l'émission Metro Morning sur les ondes de CBC, Lisa Raitt raconte qu'elle et son mari ont beaucoup suivi le musicien au cours des dernières années, trouvant en lui une source d'inspiration et de réconfort.

Pour moi, de le voir en parler ouvertement était très important. Ça me permet, bizarrement, d'essayer de comprendre ce qui nous attend Bruce et moi.

Lisa Raitt

John Mann, le leader du groupe folk-rock Spirit of the West, est mort mercredi à Vancouver à l'âge de 57 ans. Il avait été diagnostiqué d'un alzheimer précoce en 2014.

On parle d'un alzheimer précoce lorsque la maladie apparaît avant l'âge de 65 ans. Environ 16 000 Canadiens en sont atteints.

La maladie isole beaucoup, c'est une maladie qui impose beaucoup de solitude.

Lisa Raitt

En 2016, John Mann a participé au documentaire Spririt Unforgettable, dans lequel il raconte les défis et les difficultés que l'on rencontre lorsque l'on vit avec la maladie d'Alzheimer.

Il a aussi continué à se produire sur scène après le diagnostic, même si parfois il avait besoin de lire les paroles des chansons.

Sa femme, l'autrice de pièces de théâtre Jill Daum, a aussi écrit un spectacle sur l'expérience d'une famille confrontée à une maladie dégénérative.

C'est quelque chose d'inestimable parce qu'il y a peu de gens sur lesquels vous pouvez vous appuyer, a expliqué Lisa Raitt.

Elle ajoute que ces initiatives les ont inspirés, elle et son mari, à continuer à parler de la maladie alors que leur famille emprunte un chemin semblable. C'est un cadeau que nous pouvons donner au monde, dit-elle.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Santé