•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour des automobilistes sur la traverse Québec-Lévis dès samedi

La traverse Québec-Lévis

Un traversier sur le fleuve entre Québec et Lévis

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après des semaines d'attente, les automobilistes pourront de nouveau accéder à la traverse Québec-Lévis dès samedi matin.

Des travaux aux embarcadères de Québec et de Lévis avaient forcé la fermeture du service régulier en septembre. L’accès des deux côtés du fleuve était depuis limité aux piétons.

Les travaux aux embarcadères de Québec et de Lévis seront terminés en fin de journée, a annoncé vendredi la Société des traversiers du Québec dans un communiqué.

Le service régulier prévoit, samedi, un premier départ avec automobilistes de Lévis vers Québec à compter de 6 h puis de Québec vers Lévis à 6 h 30.

En période de pointe, la semaine, les traversées s'effectueront aux 20 minutes.

Des rabais et des excuses

La Société des traversiers du Québec a également annoncé qu'elle offrira des rabais aux clients réguliers. Ceux-ci, disponibles jusqu'au 30 novembre, garantissent une série de dix billets à 50 $ plutôt que 62,50 $, comme le veut le prix habituel.

Questionnée sur la durée prolongée des travaux et des conséquences sur les usagers, la STQ dit ne pas être satisfaite de son offre de service. On n’est pas satisfait non plus de la façon que ça s'est déroulé, admet Alexandre Lavoie.

Le porte-parole indique qu'une structure d'acier endommagée et les conditions météorologiques difficiles ont prolongé la durée des travaux.

On est tout à fait conscient des impacts que ça a sur nos clients. On n’était pas content du service qu'on a offert pendant cette période-là. C'est dans ce sens-là qu'on veut les remercier pour leur compréhension et leur patience, conclut M. Lavoie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Transport en commun