•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mona Fortier, ministre de la Prospérité de la classe moyenne, tente de définir son poste

Mona Fortier dans la station de Radio-Canada Ottawa-Gatineau.

Mona Fortier est ministre de la Prospérité de la classe moyenne et ministre associée des Finances.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Ministre de la Prospérité de la classe moyenne, qu'est-ce que c'est? La députée d'Ottawa—Vanier, Mona Fortier, tente de définir son tout nouveau poste au sein du Cabinet de Justin Trudeau.

Lors de la campagne électorale, on a mis l'accent [sur le fait que l'on veut] s'assurer qu'on ait une classe moyenne forte qui nous permettrait d'avoir une économie forte, a assuré la ministre en entrevue à l'émission Les matins d'ici.

Mme Fortier a défendu son mandat, qui consiste à mettre en oeuvre des politiques favorisant la classe moyenne. La première — déjà annoncée par le premier ministre à l'issue de l'assermentation des ministres — consiste à réduire l'impôt sur le revenu de la classe moyenne.

La ministre souhaite s'assurer que la vie des Canadiens soit plus abordable. On sait que le coût de la vie augmente, explique-t-elle.

Je suis à 48 heures [de mon assermentation], j'espère que les Canadiens vont me donner une petite chance pour pouvoir vraiment développer et puis mettre de l'avant des mesures concrètes pour continuer à renforcer la classe moyenne

Mona Fortier, ministre de la Prospérité de la classe moyenne et ministre associée des Finances

Modernisation des langues officielles

Mme Fortier a été élue pour une première fois dans la circonscription d’Ottawa—Vanier en 2017, lors d'une élection partielle. Elle avait alors succédé à Mauril Bélanger, mort en août 2016 des suites de la maladie de Lou Gehrig.

En tant que députée franco-ontarienne, elle travaillera en collaboration avec la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, pour moderniser la Loi sur les langues officielles. Mme Fortier a été membre du Comité permanent des langues officielles.

Une stratégie régionale de transports en commun

En campagne électorale, la question d'un 6e pont reliant Ottawa à Gatineau avait échauffé les esprits. Comme la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna, Mme Fortier y est favorable, mais à certaines conditions.

Elle veut une stratégie régionale de transport interprovincial et de transport en commun pour que la région d'Ottawa et de Gatineau ait un meilleur réseau.

Présentement, je ne suis pas prête à favoriser différents projets à la pièce, a-t-elle précisé.

Comme Mme McKenna, elle s'attend à une collaboration entre la Commission de la capitale nationale (CCN), les villes et la province pour trouver la meilleure option.

Rappelons qu'au Canada, les ponts interprovinciaux sont de compétence fédérale.

Catherine McKenna, Jim Watson et Mona Fortier, assis autour d'une table, répondent aux questions des journalistes.

Catherine McKenna, Jim Watson et Mona Fortier se sont rencontrés plus tôt vendredi.

Photo : Radio-Canada

Vendredi, le maire d'Ottawa, Jim Watson soulignera la nomination des deux nouvelles ministres de la région, Catherine McKenna et Mona Fortier, lors d'un événement à l'hôtel de ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique fédérale