•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme atteint par balles par des policiers de Winnipeg a été transporté à l'hôpital

Un dépanneur dans la nuit, entouré de rubans jaunes de la police.

Le dépanneur 7-Eleven situé à l’intersection de la rue Arlington et de l’avenue Ellice, à Winnipeg, est entouré de rubans jaunes de la police, et de nombreux véhicules des forces de l’ordre sont sur les lieux.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La police de Winnipeg indique qu’au moins l’un de ses agents a ouvert le feu sur un suspect lors d’un incident dans le quartier West-End, jeudi, en fin d’après-midi. L’homme a été transporté à l’hôpital dans un état grave. Son état actuel est inconnu.

Dans un point de presse, le porte-parole du Service de police de Winnipeg, Rob Carver, a dit que la police a été appelée pour un vol à main armée au 7-Eleven situé à l’intersection de la rue Arlington et de l’avenue Ellice vers 17 h 35.

L’un des premiers policiers à arriver sur les lieux y a trouvé un homme armé, puis a tiré avec son arme de service et l'a touché.

Un autre agent de police a subi une blessure à l’une de ses extrémités, décrite par M. Carver comme « relativement mineure », pour laquelle il a été hospitalisé. Au moment du point de presse, il avait déjà reçu son congé de l'hôpital. Sa blessure est liée à la fusillade, a indiqué Rob Carver, sans donner plus de détails.

L'Unité d’enquête indépendante du Manitoba, le groupe chargé d'enquêter sur les incidents graves lors d'interventions policières, a ouvert une enquête.

Plusieurs témoins

Un ruban policier restreint l'accès au dépanneur et de nombreux véhicules des forces de l’ordre étaient encore sur les lieux jeudi soir. Le trottoir devant le dépanneur est couvert de sang et la vitre de la porte du dépanneur est cassée.

Un témoin de l’incident, Clifford Boulanger, dit qu’il a aperçu le début d’un affrontement alors qu’il rentrait du travail en voiture, vers 17 h 30. Il s’est arrêté à la station d’essence située de l’autre côté de la rue du dépanneur.

« J’ai vu un homme avec une machette au 7-Eleven, en train d’essayer de sortir. La police est arrivée et il frappait sur la porte. Quand ils l’ont laissé sortir, il a brandi la machette. Les policiers lui ont dit plusieurs fois de baisser la machette, et puis ils ont ouvert le feu sur lui », raconte-t-il.

« J’étais choqué », ajoute l’homme, qui estime que l'individu a une vingtaine d'années. Selon lui, les policiers ont immédiatement commencé des procédures de réanimation après les coups de feu.

« Winnipeg devient fou, ça empire. C’est vraiment triste ce qui arrive à notre ville », conclut-il.

Six policiers derrière un ruban jaune.

De nombreux policiers étaient présents après l'incident.

Photo : Radio-Canada

Des vidéos sur les réseaux sociaux

Au moins deux vidéos montrant l’incident ont été publiées en ligne. Elles montrent un homme qui sort du dépanneur en brandissant un objet de forme allongée.

Les policiers hurlent : « Laissez tomber le couteau! », avant de tirer plusieurs fois sur l’homme qui tombe à terre et est encerclé par les policiers.

Un autre témoin, Robert Korosil, dit qu'il a entendu les sirènes de la police de chez lui, parce qu'il habite près du 7-Eleven. Depuis sa fenêtre, il a vu la police tirer plusieurs fois sur un homme sorti du commerce en brandissant une arme qu'il refusait de déposer.

Selon lui, les portes du dépanneur sont normalement verrouillées, et les clients doivent attendre que le commis leur permette d'entrer. Il dit que l’homme avait l’air de chercher à sortir du dépanneur en cassant la fenêtre avant l'affrontement avec la police.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Forces de l'ordre