•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un accord conclu à Belledune

Entrée de la fonderie de Belledune.

La fonderie de Belledune va fermer définitivement ses portes le 31 décembre.

Photo : Radio-Canada / Margaud Castadère

Radio-Canada

Le piquetage des employés de la fonderie de Belledune, au Nouveau-Brunswick, est terminé. Les représentants de Glencore et ceux du syndicat des travailleurs de Belledune, qui tenaient des négociations à huis clos depuis lundi matin, ont conclu un accord jeudi soir relativement aux conditions des 280 licenciements économiques.

Je confirme qu'il y a eu un accord, indique Alexis Ségal, directeur des communications de Glencore Canada.

L'entente prévoit notamment que les employés actifs recevront un paiement forfaitaire de 7000 $ d'ici le 6 décembre, ainsi que la somme additionnelle de 4000 $ d'ici le 10 janvier, pour couvrir leurs avantages sociaux.

Les employés admissibles à une retraite anticipée à la fin de l'année pourront toucher la pleine pension prévue par leur convention collective, mais ne recevront pas l'indemnité de départ ni le paiement final.

Les employés qui ne sont pas admissibles à la retraite anticipée recevront une indemnité de départ équivalant à deux semaines de salaire par année de service. Cette indemnité leur sera versée au plus tard le 10 janvier.

En échange de ces paiements et indemnités, les employés ont accepté de mettre fin à leur piquetage, et tous les griefs des parties ont été abandonnés.

Glencore s'engage en outre à verser 250 000 $ au syndicat des employés pour lui permettre d'ouvrir un centre d'emploi et d'aider les employés licenciés à se recycler.

Le gouvernement provincial a également annoncé, plus tôt cette semaine, qu'il créait un comité de transition pour aider les travailleurs. Ce comité doit faire l'inventaire des emplois disponibles dans la région, vérifier si des formations pourraient être offertes et élaborer une stratégie de développement économique pour la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Emploi