•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le groupe franco-ontarien Swing prolonge sa tournée d’adieu

Le groupe Swing dans les studios de Radio-Canada à Sudbury

Jean-Philippe Goulet, DJ Mars et Michel Bénac ont interprété en primeur leur nouvelle chanson sur les ondes d'Ici Nord de l'Ontario.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le groupe Swing (LGS), qui a présenté en primeur lors de l’émission le Matin du Nord une chanson du temps des fêtes, affirme vouloir continuer à faire des spectacles pendant encore un certain temps, malgré avoir annoncé l’an dernier une tournée d’adieu qui devait se terminer cette année.

Michel Bénac et Jean-Philippe Goulet affirment que le succès de leur chanson On perd la tête, qui a été numéro 1 des radios montréalaises pendant 15 semaines, est une des raisons qui les poussent à continuer de faire des spectacles au-delà de 2019.

Ils sont aussi motivés par leur tournée qui attire les foules. C’est le cas notamment de leur spectacle à guichets fermés vendredi soir au centre communautaire Mcintyre de Timmins.

Les vagues sont belles tout de suite, on s’amuse avec ça, affirme Michel Bénac en référence à leurs succès récents.

Le groupe prépare une tournée de l’autre côté de l’Atlantique en 2020. Il y a une ouverture nouvelle en France, explique Michel Bénac.

C’est tous les genres de choses qui tombent en place que ça fait des années qu’on souhaite. Peut-être que cette fois, c’est la bonne!

Michel Bénac, LGS

Une première chanson du temps des fêtes

Michel Bénac raconte que la chanson C’est comme ça (Fa la la) que le groupe a interprétée en direct jeudi matin dans les studios de Radio-Canada, à Sudbury, a été écrite et composée il y a quelques semaines seulement.

Il s’agit pour le groupe d’une première chanson de Noël en 20 ans d’existence, bien que de l’avis même du groupe, les chansons de style folklorique des débuts de LGS auraient pu passer pour de la musique du temps des fêtes.

Michel Bénac explique que c’était intimidant de faire une chanson de Noël en raison des nombreux classiques déjà existants, comme la chanson 23 décembre de Beau Dommage ou les albums de Chuck Labelle.

La chanson sera disponible sur les plateformes de musique en continu à partir du 22 novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Musique