•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme condamné à la prison à vie pour le meurtre violent de son ex-conjointe

Une photo de profil de Silva Koshwal.

Silva Koshwal, 43 ans, a été reconnu coupable de meurtre au deuxième degré et d'indignité envers un cadavre.

Photo : Service de police d'Edmonton

Nassima Way

Silva Koshwal est condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle avant 18 ans pour le meurtre de son ex-petite amie, Nadine Skow.

Le père de la victime, Harvey Skow, est satisfait de la sentence et estime que justice a été rendue. Il explique cependant que les circonstances de la mort de sa fille laissent une trace douloureuse : J’aime ma fille et elle me manque beaucoup, ajoute-t-il en ravalant ses larmes.

On peut tourner la page.

Harvey Skow, père de la victime

En août 2015, l’Edmontonien a poignardé la femme de 38 ans plus de 100 fois à son domicile, puis a mutilé son corps.

La scène du crime était d’une telle violence que l’un des premiers policiers arrivés sur les lieux a dû prendre un congé pour cause de stress. Silva Koshwal a été reconnu coupable en août 2019.

La procureure de la Couronne, Laurie Trahan, accepte la décision, mais elle aurait préféré que la période de la libération conditionnelle soit plus longue.

C’était un cas très difficile.

Laurie Trahan, procureure de la Couronne

Si sa libération conditionnelle est acceptée, Silva Koshwal fera l'objet d'une mesure d'expulsion vers le Soudan du Sud, son pays d'origine.

Avec des informations de Janice Johnston

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Procès et poursuites