•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alcool au volant : l'étau se resserre sur les récidivistes au Québec

Un barrage routier.

Un barrage routier contre l'alcool au volant

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À partir de lundi prochain au Québec, un antidémarreur sera imposé à vie aux récidivistes de l'alcool au volant.

Les personnes qui ont commis une deuxième infraction en matière de conduite avec facultés affaiblies devront conduire avec un véhicule muni d'un antidémarreur éthylométrique le reste de leur vie. Cet appareil bloque le démarrage d'un véhicule lorsqu'il détecte la présence d'alcool chez le conducteur.

Le récidiviste peut toutefois demander à la Cour du Québec la levée de cette obligation au bout de 10 ans, sauf s'il s'agit d'un multirécidiviste.

La mesure découle des changements issus de la modernisation du Code de la sécurité routière en 2018.

Elle s'ajoute aux autres sanctions prévues au Code de la sécurité routière et au Code criminel en matière de conduite avec facultés affaiblies, que ce soit par l'alcool ou par la drogue.

Chaque année, de 2013 à 2017, les accidents dus à l'alcool ont fait en moyenne 100 morts et 220 blessés graves.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Conduite dangereuse

Société