•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La navigatrice la plus âgée à avoir fait le tour du monde en solitaire poursuit son voyage

Jeanne Socrates marche sur un quai vers son bateau en portant sous le bras un certificat encadré.

Jeanne Socrates réside temporairement à Victoria, où son bateau est amarré.

Photo : Radio-Canada / Adrien Blanc

Adrien Blanc

Deux mois et demi seulement après avoir terminé un tour du monde à la voile en solitaire et être devenue la personne la plus âgée à accomplir un tel exploit, la Britannique Jeanne Socrates, 77 ans, se prépare à reprendre la mer pour retourner dans ses ports préférés et rencontrer la famille qu'elle n'a jamais connue.

Son tour du monde en 330 jours à bord du S/V Nereida achevé le 7 septembre dernier dans le port de Victoria, en Colombie-Britannique, a permis à Jeanne Socrates d'admirer de nombreux paysages, dont certains qu'elle veut revoir.

J'aime beaucoup la Polynésie française et les [îles] Fidji, confie-t-elle. Jeanne Socrates compte aussi se rendre en Nouvelle-Zélande, même si sa destination est l'Australie, où elle doit rencontrer ses amis de la radio.

Quand je longeais l'Australie, raconte-t-elle, je communiquais par radio tous les jours. Je me suis fait tant d'amis grâce à ça! Maintenant, ils sont impatients de me voir, explique la navigatrice.

Jeanne Socrates se rendra en Australie par avion puis traversera le pays en fourgonnette. Deux amis ont toutefois proposé de l'emmener faire du voilier au large de Sydney.

La navigatrice a aussi une quête plus personnelle à accomplir. L'an dernier, elle a découvert que son père John Faulkner, un pilote australien tué durant la Seconde Guerre mondiale, avait de la famille en Australie. Elle est parvenue à retrouver les membres de cette branche de son arbre généalogique et souhaite maintenant les rencontrer.

Jeanne Socrates a les mains jointes sur le cœur : le porte-parole de l'autorité portuaire de Victoria vient de dévoiler la plaque accrochée à l'un des piliers du quai, avec en arrière-plan des bateaux amarrés.

Une plaque a été dévoilée, jeudi, sur la promenade du port de Victoria pour signaler l'exploit de la navigatrice, qui a choisi cette ville comme point de départ et point d'arrivée de son périple.

Photo : Radio-Canada / Adrien Blanc

Au total, Jeanne Socrates a achevé trois tours du monde en solitaire sans assistance, mais elle ne pense pas qu'elle se lancera dans un quatrième. Avant de se rendre en Océanie, elle prévoit de faire une escale d'au moins deux mois au Mexique pour rédiger un livre sur ses aventures. Elle dit avoir choisi ce pays car il y fait chaud et qu'elle n'y sera pas distraite par l'entretien de son bateau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Voile