•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ours polaires de Cochrane : un sujet qui passionne

Deux ours jouent ensemble dans l’enclos.

Les résidents de Cochrane sont passionnés et ont participé en grand nombre à deux rencontres publiques sur l’avenir de l’Habitat de l’ours polaire, dit le maire Denis Clément.

Photo : Habitat de l'ours polaire

Radio-Canada

Au terme de deux rencontres publiques auxquels près de 250 personnes ont assisté, l’avenir de l’Habitat de l’ours polaire est loin d’être réglé. Une décision finale du conseil municipal de Cochrane sur la fermeture ou non du site pourrait être reportée.

Les gens sont passionnés, nous aussi au conseil nous sommes passionnés pour les ours polaires, a indiqué le maire Denis Clément.

M. Clément ne cache pas que l’avenir de l’Habitat de l’ours polaire, le seul du genre au monde, est une décision difficile.

Début novembre, le conseil municipal de cette ville nord-ontarienne a indiqué qu'elle envisageait la fermeture du centre de recherche et attrait touristique pour des raisons financières.

La question en jeu c’est le montant d’argent des contribuables envers cet édifice. Alors c’est une décision très difficile et très importante, dit-il.

Avant de prendre une décision, les élus souhaitaient consulter la population.

Le conseil d'administration de l'Habitat de l'ours polaire, qui a tenu sa propre rencontre dimanche, a demandé un sursis d'un an, le temps de trouver d'autres sources de financement.

La Ville de Cochrane en hiver.

La Ville de Cochrane a l’appui des députés fédéral et provincial pour tenter de sauver les ours polaires.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Les élus se donnent en principe jusqu’au 10 décembre pour sceller le sort des ours polaires.

D’ici cette date qu’il ne qualifie pas de finale, M. Clément continue des démarches pour trouver de nouvelles sources de financement.

J’ai personnellement discuté avec les députés Charlie Angus et John Vanthof et certainement on ne ferme pas les portes, conclut le maire de Cochrane.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Politique municipale