•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Acadie-Bathurst : pas de ministre fédéral depuis 22 ans

Le député libéral d’Acadie-Bathurst, Serge Cormier, a annoncé lundi l'intention du gouvernement de faire appel à des brise-glace du privé pour déglacer le nord du Nouveau-Brunswick.

Photo : Pêches et Océans Canada

Radio-Canada

Aucun ministre n'a représenté la circonscription d'Acadie-Bathurst depuis 22 ans.

La dernière fois que cette région a été représentée à Ottawa par un ministre, c'était par Doug Young, de Tracadie, ministre de la Défense. Et à cette époque, la circonscription ne se nommait pas Acadie-Bathurst, mais Gloucester.

Serge Cormier serre des mains à son quartier général de campagne.

Serge Cormier reçoit les félicitations de partisans après sa victoire.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Des électeurs d'Acadie-Bathurst auraient bien aimé voir leur représentant, le député Serge Cormier, accéder à un poste de ministre.

Je trouve ça plate, tranche Mélanie Savoie. Un ministre, quand même, ça aide beaucoup. Je trouve que ça vaut la peine d'avoir un ministre. Pourquoi les autres en auraient et pas nous?

Mélanie Savoie.

Mélanie Savoie

Photo : Radio-Canada

Je ne vois pas ça d'un bon oeil, exprime Denis Robichaud. Ça nous prend un ministre. On semble être ignorés. J'imagine que la population doit être déçue. Moi, je le suis en tout cas.

Denis Robichaud.

Denis Robichaud

Photo : Radio-Canada

Même l'ex-député néo-démocrate d'Acadie-Bathurst, Yvon Godin, aurait bien vu Serge Cormier accéder au Cabinet fédéral.

Serge, il est là, dit-il. Dans les quatre dernières années, il a été secrétaire parlementaire. Je pense qu'il connaît les politiques et toutes ces choses-là. Il sait comment le Parlement marche. Il connaît les problèmes de nos régions.

L'ex-député néo-démocrate d'Acadie-Bathurst Yvon Godin.

L'ex-député néo-démocrate d'Acadie-Bathurst Yvon Godin

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

M. Godin aurait bien vu le député Cormier dans un ministère à vocation économique.

Ça aurait envoyé un message pour régler les problèmes du nord-est du Nouveau-Brunswick, fait-il valoir. Ça n'a pas été fait, et c'est regrettable de voir ça.

L'ex-ministre libéral provincial qui représentait la circonscription de Caraquet, Bernard Thériault, n'a pas de difficulté à tenter de se mettre dans les souliers de Serge Cormier.

Bernard Thériault en entrevue dans sa maison

Bernard Thériault a été ministre des Pêches dans le gouvernement de Frank McKenna.

Photo : Radio-Canada

Moi, il m'a fallu trois mandats avant d'être nommé ministre, rappelle-t-il. Il y en a d'autres qui font de grandes carrières politiques sans jamais être ministres. C'est peut-être une déception pour Serge Cormier. On veut tous être ministres quand on est en politique. Mais ce n'est pas un recul pour Acadie-Bathurst. On a un député qui aura tout son temps pour s'occuper de nous.

Par contre, la carence ministérielle est plus frappante dans la circonscription voisine de Miramichi–Grand Lake. La dernière fois que cette région a été représentée à Ottawa par un ministre, c'était... en 1873.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Politique fédérale