•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Huit femmes fait un tabac à Caraquet

Les comédiennes de la pièce de théâtre « 8 femmes » pendant une séance de répétition.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Robichaud

Camille Bourdeau

L’adaptation de la pièce Huit femmes était présentée pour la première fois mercredi soir au Centre culturel de Caraquet devant une salle comble. La comédie policière « acadianisée », mettant en vedette huit comédiennes acadiennes, a été à la hauteur des attentes du public. 

En entrant dans la salle de spectacle, on constatait aussitôt que la production n’avait rien ménagé en matière de scénographie.

Un foyer, des murs avec arches, une porte d’entrée vitrée et un escalier en colimaçon nous plongeaient immédiatement dans le domaine familial luxueux où se situe l'action, en plein hiver.

Habituellement on a deux camions pour transporter les décors; celui-ci en prend trois, raconte le régisseur Ghislain Basque, qui n’a jamais vu un tel décor au Théâtre populaire d’Acadie.

La pièce, écrite par Robert Thomas à la fin des années des années 1950, est une comédie policière qui a aussi été transposée au grand écran.

Huit femmes se retrouvent isolées dans le domaine familial, en plein hiver. Elles découvrent alors que le maître de la maison a été assassiné et que chacune d’entre elles avait des raisons de lui en vouloir.

Rappelant les feuilletons télévisés, cette première mise en scène de Diane Losier fait un usage des clichés du genre : musique de suspense, éclairages mystérieux et regards inquiétants, brisant le quatrième mur.

Une formule payante, puisque le public éclate de rire à chaque soupçon amplifié.

Afin de rendre la pièce plus accessible, Christiane Saint-Pierre a révisé le texte pour le rendre plus « acadien », sans toutefois tomber dans la caricature.

Inspirée par le concept musical de la version cinématographique, chaque personnage interprète une chanson du répertoire acadien, d’Édith Butler à Caroline Savoie.

On voulait des chansons appropriées pour le personnage, qui représente son caractère et ce qu’elle ne dévoile pas aux autres.

Diane Losier, metteuse en scène
Diane Losier en entrevue à 5 Degrés.

Avec la pièce « 8 femmes », Diane Losier signe sa première mise en scène.

Photo : Radio-Canada

Diane Losier explique que les pièces ont été choisies afin de servir la mise en scène et la compréhension des personnages.

Un événement majeur de la scène théâtrale

Depuis l’annonce de la programmation, la pièce ne cesse de faire jaser en raison de l’originalité de son adaptation et de sa distribution entièrement féminine.

Dans la salle, les spectateurs sentaient qu’ils assistaient à un moment important de l’histoire du théâtre en Acadie.

Huit comédiennes acadiennes, dirigées par une femme : du jamais-vu pour plusieurs d’entre eux.

C’est tellement bien joué, je suis content de voir que le TPA a donné la chance à ces huit femmes de faire cette pièce-là, et la mise en scène de Diane Losier dépasse toutes les attentes, s'est exclamé un spectateur à la fin de la représentation.

On a adoré, j’ai beaucoup aimé le changement par rapport à la pièce originale. Les comédiennes étaient bonnes dans leur rôle. J’ai beaucoup aimé le choix des chansons. Que ce soit juste des femmes sur scène, c’était touchant!

Une spectatrice

Pour les comédiennes, c’était un moment rempli d’émotion.

Il a fallu qu’on se retrouve en arrière pour pleureur une petite shot, lance la chanteuse Katherie Noël, qui jouait pour la première fois au théâtre.

Elle raconte avoir senti une grande complicité avec le public tout au long du spectacle.

Dans chaque entrée, on se sentait comme sur l’émission Seinfeld, comme dans un téléroman!

On a travaillé très fort et on est très fières, raconte Sandra Lecouteur.

Encore très émue, Diane Losier se réjouit de constater que le public a bien accueilli sa pièce.

C’était jouissif, les gens ont embarqué, je les entendais commenter et rire. C’est mon sens de l’humour, et je me rends compte que je ne suis pas toute seule à avoir ce sens de l’humour.

Huit femmes sera en tournée au Nouveau-Brunswick jusqu’au 5 décembre 2019.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Théâtre