•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les étapes d'un rituel vaudou à Toronto

Un homme cigarette à la main tient la tête d'une dame.

Le prêtre vaudou Pierre-Eric Joseph pendant la première étape du rituel.

Photo : Radio-Canada / Freddy MATA

Francesca Mérentié

En Ontario, il n'existe officiellement aucun temple vaudou. La pratique se fait surtout en privé dans les sous-sols des maisons, dans les garde-robes des appartements.

Dans le cadre de la série #connaistonvoisin, c'est en plein coeur de Toronto que la journaliste, Francesca Mérentié, nous fait découvrir les étapes d'un rituel vaudou chez le prêtre vaudou Pierre-Erick Joseph.

Selon Carline Zamar, d'origine haïtienne, on verra davantage de fierté pour la culture vaudou dans une ville comme Montréal. Elle ajoute qu'il y a une plus grande communauté haïtienne et beaucoup de leaders de cette communauté qui font une réflexion profonde sur l'héritage africain.

Parce que le groupe à Montréal est grand, il y a une sorte de retour aux sources. Appartenir à un groupe, c'est sécurisant. On peut s’afficher.

Carline Zamar, directrice de la mobilisation et du développement communautaire du Mouvement ontarien des femmes immigrantes francophones

Il y a aussi beaucoup d'initiatives mises en place qui valorisent la culture vaudou à Montréal. Et toutes ces initiatives incitent à la fierté haïtienne, à la culture du vaudou; explique Madame Zamar.

De son côté, le professeur Aimé Avolonto abonde dans le même sens.

[Au Canada] les gens ne s'afficheront pas comme ils le feraient aux États-Unis ou en Haïti, parce que le Canada est un pays de modération comportementale. Tout ce qui sort de ce cadre comportemental tombe dans l’extravagance qui choque et qui heurterait les valeurs canadiennes.

Aimé Avolonto, professeur de littérature et de traditions orales et de linguistique

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Croyances et religions