•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme accusé d’incendie criminel à Roberval

Jeannot Awashish arrive au palais de justice de Roberval avec des policiers.

Jeannot Awashish a comparu au palais de justice de Roberval pour une première fois le lendemain de l'incendie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Jeannot Awashish, 55 ans, a été formellement accusé d’incendie criminel en lien avec le feu survenu mercredi soir dans un immeuble de six logements du boulevard Marcotte à Roberval.

L’individu a comparu jeudi après-midi au palais de justice de Roberval.

Il avait été intercepté par les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) peu de temps après l’incendie. Ce sont des témoignages recueillis par les pompiers sur place qui ont mené à cette arrestation.

Un véhicule de la SQ stationné devant l'immeuble ravagé par les flammes.

La SQ est responsable de l'enquête concernant l'incendie de cet immeuble à Roberval.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Circonstances

Le brasier a ravagé un immeuble du boulevard Marcotte peu avant 18 h. À l’arrivée des pompiers, l’incendie était généralisé. Ils ont dû évacuer les bâtiments situés à proximité, dont le restaurant Le Draveur, par mesure préventive.

Un camion de pompier devant un immeuble en feu

L'incendie s'est déclaré en début de soirée sur le boulevard Marcotte.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Des occupants de l'immeuble à six logements ont dû être transportés à l’hôpital parce qu’ils étaient incommodés par la fumée. Les familles touchées ont été confiées à la Croix-Rouge.

Les pompiers ont transféré l’enquête à la SQ pour en apprendre davantage sur les causes de l’incendie. Des experts étaient sur place jeudi matin pour inspecter la scène.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Incendie