•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cabinet Trudeau : réactions mitigées en Saskatchewan

Scott Moe devant les micros en point de presse au palais législatif de Regina.

Scott Moe en point de presse mercredi, en réaction à la composition du Cabinet Trudeau.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Malgré la présence de nouveaux visages au sein des ministres de Justin Trudeau, le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe s’est montré plutôt critique en affirmant que ce n’est pas le choix des personnes qui compte, mais plutôt les décisions prises par le Cabinet.

Justin Trudeau a présenté, mercredi, son conseil des ministres paritaire, composé de 36 ministres. Pour s’assurer que les voix des Prairies sont entendues à Ottawa, Jim Carr a été nommé représentant spécial pour les Prairies.

Scott Moe a affirmé qu'il est prêt à travailler avec ce dernier, de même qu’avec Chrystia Freeland, nommée vice-première ministre en plus d'avoir reçu le portefeuille des Affaires intergouvernementales.

Nous verrons dans leurs décisions si l’Ouest veut dire quelque chose pour eux.

Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

Quand on lui a demandé si la nomination de Jonathan Wilkinson au ministère de l'Environnement était un message pour l’Ouest canadien, ce dernier ayant grandi en Saskatchewan, Scott Moe a réitéré son message : « Ce n’est pas le choix des personnes qui compte, mais plutôt les décisions du Cabinet. »

Le premier ministre de la Saskatchewan a également rappelé qu'il a eu des différends avec le gouvernement fédéral au cours des quatre dernières années, mais dit qu'il souhaite à présent plus de collaboration avec Ottawa.

Le chef de l'opposition officielle en Saskatchewan a appuyé le premier ministre dans sa déclaration, en affirmant que ce sont les décisions qui comptent. Ryan Meili espère toutefois que Scott Moe sera plus ouvert quand viendra le temps de parler avec Ottawa.

Réactions du milieu agricole

Le choix de la continuité au ministère de l’Agriculture et de l'Agroalimentaire en la personne de Marie-Claude Bibeau est salué par plusieurs associations.

Le président de l’Association des producteurs agricoles de la Saskatchewan (APAS), Todd Lewis, se réjouit du renouvellement du mandat pour la ministre.

L’APAS espère qu’elle travaillera en collaboration avec le ministre de l'Environnement pour exempter de la taxe carbone le carburant utilisé pour sécher leurs grains.

Même réaction du côté de l'Association des producteurs de grain de l'Ouest.

Avec les informations d'Amélia MachHour et de Zoé Clin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Politique fédérale