•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le football de la Coupe Grey : jouer beau temps mauvais temps depuis 1909

Une foule de spectateurs.

La finale de la Coupe Grey rassemble les partisans du football canadien depuis 1909.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le 24 novembre 2019, les Tiger-Cats de Hamilton et les Blue Bombers de Winnipeg s’affronteront pour l’obtention de la coupe Grey au stade McMahon de Calgary lors de la 107e finale de la Ligue canadienne de football (LCF). Retour en archives sur cet événement qui, depuis plus d’un siècle, unit les amateurs du ballon ovale chaque automne.

Aux origines du championnat de la Coupe Grey

Au début du 20e siècle, le gouverneur général Lord Grey souhaite laisser sa marque dans le sport canadien. Il décide d'encourager le hockey amateur de catégorie sénior.

Il est cependant pris de court par un riche entrepreneur montréalais, Sir Montague Allan, qui en 1908 offre une coupe destinée à récompenser les champions amateurs de hockey senior du pays. Lord Grey se tourne alors vers le rugby, ancêtre du football canadien.

En juin 1909, Lord Grey offre un trophée qui récompensera le gagnant du championnat de rugby football amateur du Canada. La Coupe Grey était née.

Le premier match pour l'obtention de la coupe a lieu le 4 décembre 1909, au parc Rosedale de Toronto.

La Première Guerre mondiale empêche la présentation du match de la Coupe Grey entre 1916 et 1918.

En 1919, le match n'a pas lieu, à la suite d'un désaccord au sujet des règles du jeu entre les équipes de l'Ouest et celles de l'Est.

C’est pourquoi nous célébrons cette année les 107 ans de la Coupe Grey et non les 110 ans.

Quand dame Nature se met de la partie

Qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il fasse froid, qu’il vente, on joue!

Pierre Dufault, journaliste

Ce sera la neuvième fois dans l’histoire de la Coupe Grey que les Tiger-Cats et les Blue Bombers croiseront le fer. Les deux équipes se sont rencontrées en finale en 1953, 1957, 1958, 1959, 1961, 1962, 1965, et en 1984. De 1958 à 1962, Winnipeg bat Hamilton quatre fois. 

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

La Coupe Grey : Quel souvenirs!, 27 novembre 1977

Lors de l’émission La Coupe Grey : Quels souvenirs! du 27 novembre 1977, les animateurs Claude Queneville et Pierre Dufault reviennent sur les grands moments de ce championnat de 1949 à 1976.

À Radio-Canada, la télédiffusion des matchs de football canadiens débute en 1952 et se poursuit jusqu’à la fin des années 1980.

Comme la Coupe Grey est présentée à la fin novembre, la météo n’est pas toujours du côté des joueurs.

Joueurs de football couvert de boue.

Lors de la finale Coupe Grey de 1950 le terrain du stade Varsity devient une vaste étendue de boue.

Photo : Radio-Canada

Le 24 novembre 1950, plus de 30 centimètres de neige tombent sur Toronto. Au stade Varsity, où le match de la Coupe Grey doit avoir lieu le lendemain, c'est la panique. Pour déblayer le terrain, les préposés utilisent des bulldozers qui labourent littéralement le sol. Le lendemain, il pleut et la température atteint 10 degrés Celsius.

Comme en font foi les images dans la présentation des journalistes Claude Queneville et Pierre Dufault, le terrain devient vite une véritable mer de boue. Dans ces conditions, se tenir debout est difficile et courir relève de l'exploit. Cela n'empêche pas les Argonauts de Toronto de battre 13-0 les Blue Bombers de Winnipeg dans ce que l'on surnomme aujourd'hui le « Mud Bowl ».

On était dans la boue jusqu’aux chevilles. Tellement que les deux quarts-arrière avaient eu un après-midi absolument infect.

Rhéaume Brisebois, journaliste

En novembre 1962, un temps chaud, humide et sans vent règne sur la ville de Toronto. Ces conditions combinées à un haut taux de pollution provoquent la formation d'un brouillard, qui s'épaissit au cours du match. Au quatrième quart, le brouillard est si dense que les joueurs ont du mal à s'orienter sur le terrain.

Ce n'est guère mieux pour les spectateurs, qui entendent, mais ne voient rien. Le commissaire suspend le match. Les dernières minutes qui restent à la rencontre sont jouées le lendemain. Malgré cette interruption, les Blue Bombers de Winnipeg l'emportent 28 à 27 sur les Tigers Cats de Hamilton, c’est le « Fog bowl ».

Joueurs de football des Blue Bombers et de Tiger Cats sur le terrain.

En 1962 à Toronto, un épais brouillard force l'interruption du match de la finale de la Coupe Grey.

Photo : Radio-Canada

C’est en 1971 qu’un match est joué pour la première fois sur un terrain synthétique.

En 1977, 68 000 spectateurs assistent au match des Alouettes face aux Eskimos au stade olympique. Alors qu’un froid glacial arrive à la suite de la neige. Du sel est étendu sur le terrain, mais la surface se transforme en véritable patinoire, c’est le « Ice bowl ». Les joueurs de Montréal installent des agrafes sous leurs chaussures et obtiennent ainsi plus d’adhérence que ceux des Eskimos, qui glissent de tous côtés. Montréal l’emporte par la marque de 41 à 6.

Joueurs des Eskimos et des Alouettes au stade olympique de Montréal.

En 1977 au stade olympique, les Eskimos affrontent les Alouettes lors de la finale de la Coupe Grey par un froid glacial sur une surface gelée.

Photo : Radio-Canada

Jamais le vent, la neige, la boue ou le froid n'empêchent la présentation d'un match de la Coupe Grey.

Le football au Canada — naissance et développement de la LCF

Aux Nouvelles du sport du 21 novembre 2001, le journaliste Guy Rosa trace un portrait de la LCF.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Le rugby est l'ancêtre direct du football canadien. Le Canadian Football Council (CFC) est issu de l'évolution et de l'union de plusieurs organismes de rugby tels le Canadian Rugby Union et l'Interprovincial Rugby Football Union.

En 1958, le CFC change de nom et devient la Ligue canadienne de football. Cette dernière est constituée de deux divisions représentant l'est et l'ouest du pays.

L’origine du football canadien remonte donc à une époque où rugby et football se confondaient.

C’est en 1958 que la Ligue canadienne de football est officiellement créée. Jusqu’en 1973, les règlements des divisions Est et Ouest présentaient des différences.

En 1987, un premier club disparaît, les Alouettes de Montréal.

De 1993 à 1995, la LCF s’étend aux États-Unis et la division devient Nord-Sud. Six équipes américaines sont intégrées à la ligue durant cette période. Ainsi, les Stallions de Baltimore remportent la Coupe Grey en 1995.

L’année suivante, la LCF revient à sa formule initiale, avec des équipes exclusivement canadiennes. Les Stallions déménagent à Montréal pour y devenir les Alouettes de deuxième génération.

La ligue compte aujourd’hui neuf équipes. Lors de la Coupe Grey, la meilleure équipe de la division Est affronte la meilleure équipe de la division Ouest.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.