•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Océanic : pas de sanction supplémentaire pour Lafrenière

Alexis Lafrenière assis au banc des joueurs, aux côtés de coéquipiers.

Alexis Lafrenière au banc des joueurs de l'Océanic de Rimouski.

Photo : Océanic de Rimouski / Iften Redjah

Radio-Canada

L'attaquant vedette de l'Océanic de Rimouski, Alexis Lafrenière, ne subira pas de sanction supplémentaire à la suite des événements survenus lors de la dernière partie contre Shawinigan, dimanche à Rimouski.

Après avoir fait son enquête, le préfet de discipline de la ligue, Éric Chouinard a décidé de changer la punition que l'officiel avait décernée au meilleur compteur de la ligue.

Plutôt qu’un abus physique envers un officiel, le responsable de la discipline a plutôt jugé que Lafrenière avait commis un abus envers un officiel et qu’il n'avait pas usé de la force devant le juge de ligne.

Ce changement permet à Lafrenière d'éviter une sanction automatique de trois parties.

Malgré tout, la ligue applique deux amendes de 500 $ à Alexis Lafrenière pour son comportement face à l'officiel et pour avoir utilisé un langage inapproprié envers un adversaire.

Le travail du responsable de la discipline ne s'arrête pas. Deux joueurs des Cataractes de Shawinigan écopent aussi de sanctions. Leon Denny sera à l'écart du jeu pour deux matchs pour une mise en échec dangereuse aux dépens de Ludovic Soucy, qui a subi une commotion cérébrale.

Mikael Robidoux, lui, est suspendu indéfiniment pour sa mise en échec par derrière sur le défenseur Antoine Leblanc.

Par ailleurs, Frédéryck Janvier de l'Océanic est expulsé pour une rencontre pour un bâton élevé.

Avec les informations de René Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Hockey junior