•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus d’animaux domestiques intoxiqués au cannabis ?

Le vétérinaire Alexandre Burelle examine un chat.

Le vétérinaire Alexandre Burelle examine un chat.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Claudie Simard

Des vétérinaires remarquent que le nombre d’animaux qu’ils soignent pour des intoxications au pot a augmenté depuis la légalisation du cannabis l’an dernier. Une hausse qui ne se voit pas partout, mais qui n’inquiète pas moins pour autant.

La légalisation du cannabis a changé la donne à l’hôpital vétérinaire De Houssart situé à Cap-de-la-Madeleine. Dre Cloé Gervais St-Cyr affirme que les cas d’intoxication liés à cette drogue sont devenus plus réguliers. On en a environ un aux deux semaines, dit-elle, avant ils étaient plutôt ponctuels, par exemple lors de la Saint-Jean Baptiste ou dans le temps des fêtes.

Même son de cloche de la part de son conjoint, le Dr Alexandre Burelle, qui travaille à l’hôpital vétérinaire Les Rivières: Avec la légalisation du cannabis, on voit une légère augmentation du nombre de cas d'intoxication, mais on voit surtout que les gens aussi sont peut-être moins gênés quand on pose des questions.

Exemples de symptômes d'intoxication au cannabis chez les animaux

  • troubles de l’équilibre
  • dilatation des pupilles
  • vomissements

Source : Centre hospitalier universitaire vétérinaire, Université de Montréal

Les animaux peuvent s'intoxiquer avec différentes substances, telles que le chocolat, les médicament ou encore, le cannabis.

Les animaux peuvent s'intoxiquer avec différentes substances, telles que le chocolat, les médicament ou encore, le cannabis.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Des observations variées

En contactant différents vétérinaires de la Mauricie, nous avons obtenu des réponses qui diffèrent. Certains ne voient aucun changement, d’autres une hausse, et parfois, à l’intérieur du même établissement, les observations des vétérinaires varient.

Il est difficile d’établir un portrait de la situation, puisque les vétérinaires ne compilent pas les interventions qu’ils font en fonction de leur nature. De plus, le contenu du dossier de leur client est de nature privée. À l'Ordre des médecins vétérinaires du Québec, on indique ne pas détenir d’informations à ce sujet.

Puis, il y a aussi tous ceux qui ne consultent pas de vétérinaire si leur animal est intoxiqué, préférant chercher des réponses, sur internet. Un comportement qui désole la vétérinaire Dre Olivia Naud.

Ils se disent : c'est probablement qu'il a ingéré de la marijuana, donc je vais aller voir sur internet, la plupart du temps, comme ce n’est pas mortel, je vais attendre.

Dre Olivia Naud, vétérinaire
Dre Olivia Naud, vétérinaire.

Dre Olivia Naud, vétérinaire.

Photo : Radio-Canada

Elle rappelle que l'animal n'éprouve pas moins de souffrance pour autant, et qu'une faible dose peut avoir des effets importants.

D'ailleurs, selon le moteur de recherche Google Trends, le nombre de recherches réalisées avec les mots chien et pot au cours des dernières années aurait augmenté.

Aux États-Unis, la hausse des cas d’intoxication chez les animaux est bien réelle selon Dr Alexandre Burelle, qui indique que des données ont été compilées. Dans des états américains où ils ont eu la législation en faveur de la marijuana, on note une augmentation dans la littérature, dit-il.

De son côté, Dre Olivia Naud craint que la légalisation du cannabis n’ait influencé le comportement des utilisateurs. Je crois que la légalisation va peut-être diminuer la vigilance des gens, c'est ça qui est un peu dommage, car les animaux n'ont pas fait le choix d'en consommer, et n'apprécient pas le résultat .

L'Association des vétérinaires du Québec indique que le cannabis constituait déjà, en 2017, la troisième cause d'intoxication chez les chiens au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Animaux de compagnie