•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moins de voitures immatriculées en Saskatchewan : doit-on améliorer le transport en commun?

Un stationnement rempli de voitures.

Une baisse de 11 % du nombre de véhicules immatriculés a été constatée en Saskatchewan entre 2014 et 2018, selon Statistique Canada.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La baisse de 11 % du nombre total de véhicules immatriculés en Saskatchewan entre 2014 et 2018, dévoilée cette semaine par Statistique Canada, incite des experts à réfléchir aux mesures que pourrait prendre la province pour améliorer l’offre de transport en commun.

Les données de Statistique Canada montrent que des plaques d’immatriculation ont été installées sur 59 102 véhicules dans la province en 2014, soit un nombre bien plus imposant qu’en 2018 où il était de 52 382.

À l’inverse, la population saskatchewanaise, elle, a augmenté de 50 000 personnes au cours de cette période, selon les chiffres de la province.

Des experts suggèrent que le ralentissement économique qu’a récemment connu la province a contribué à ce déclin, mais ils estiment aussi que les mentalités ont changé.

Avant, les gens devaient avoir une voiture, mais maintenant, le fait de posséder un véhicule représente parfois un fardeau, estime un membre du conseil d’administration de la coopérative CarShare, à Saskatoon, Dave Palibroda.

Gros plan sur le visage de Dave Palibroda qui répond aux questions du journaliste.

Selon un membre du conseil d'administration de CarShare, Dave Palibroda, les jeunes sont de moins en moins désireux d'obtenir leur permis de conduire.

Photo : Chanss Lagaden

Cet avis est partagé par le président du programme de planification urbaine et régionale de l’Université de la Saskatchewan, Bob Patrick.

Il pense que ce changement de mentalité combiné aux statistiques montrant le déclin des véhicules immatriculés peut forcer le gouvernement à agir afin d’offrir plus d’options de transport en commun.

C’est l’occasion de pousser plus loin les initiatives de transport en commun et de repenser le transport urbain, souligne-t-il.

Bob Patrick qui pose pour le photographe.

Selon Bob Patrick, la province devrait mettre de l'avant des initiatives à propos du transport en commun.

Photo : Bob Patrick

Les véhicules électriques et hybrides en hausse

Malgré la diminution du nombre de véhicules immatriculés en Saskatchewan entre 2014 et 2018, quelques catégories ont connu une légère hausse dans la province, malgré leur faible popularité.

Ainsi, l’immatriculation de voitures électriques à batterie est passée de 8 en 2014 à 45 en 2018.

La quantité de véhicules hybrides électriques immatriculés a pour sa part augmenté, passant de 214 à 229, au cours de la même période, tout comme les voitures hybrides électriques rechargeables.

Ces types de véhicules représentent cependant moins de 1 % du nombre total de voitures immatriculées dans la province.

Avec les informations de Jason Warick

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Transports