•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Magasinage des jours fériés : l'assouplissement des heures d'ouverture bien accueilli

Une caissière scanne des aliments dans une épicerie.

Un projet de loi visant à éliminer les restrictions en matière de magasinage le dimanche et les jours fériés fait partie des promesses dans le discours du Trône du gouvernement provincial mardi.

Photo : Radio-Canada / Holly Caruk

Radio-Canada

Le gouvernement progressiste-conservateur de Brian Pallister prévoit de remplir une promesse électorale selon laquelle les règles concernant le moment et l'endroit où les Manitobains peuvent faire leurs achats seraient modifiées.

Un projet de loi visant à supprimer les restrictions en matière de magasinage le dimanche et les jours fériés a été promis dans le discours du Trône présenté par le gouvernement mardi après-midi. Le discours annonce ainsi les intentions du gouvernement provincial pour l'année à venir.

J’étais très satisfait, a déclaré le propriétaire du magasin Food Fare, Munther Zeid.

M. Zeid avait reçu une amende de 10 000 $ lorsqu’il avait ouvert son épicerie indépendante le Vendredi saint, cette année. Il avait alors critiqué la loi qui oblige les magasins à demeurer fermés les jours fériés. Il a contesté l’amende qui a été été annulée, par la suite.

Les restrictions actuelles sont critiquées par des personnes qui les trouvent confuses et parce qu’elles visent les commerçants de façon injuste.

Les lieux de divertissement, les restaurants, les magasins d’alcool et de cannabis, les pharmacies et les casinos sont autorisés à être ouverts les jours fériés.

De même, les magasins de vente au détail ou les épiceries qui ont quatre employés ou moins en poste peuvent également rester ouverts.

D'autres entreprises ayant plus de quatre employés en poste peuvent ouvrir certains jours fériés, tels que la fête de la Reine et la Journée Louis-Riel, mais pas certains autres tels que Noël, le jour de l'An et le Vendredi saint.

Munther Zeid est le propriétaire du magasin Food Fare.

Munther Zeid, propriétaire du magasin Food Fare, est enthousiaste à l'idée que la province envisage de lever les restrictions sur les heures d'ouverture des magasins lors des jours fériés.

Photo : Radio-Canada / Lyzaville Sale

Munther Zeid a affirmé que son magasin ouvrait ses portes pendant les jours fériés depuis près de 30 ans avant de se voir imposer une amende. Il ajoute qu'il ne savait pas qu'il enfreignait les règles.

Le gouvernement n'a pas dévoilé quand il adoptera les changements aux restrictions, mais il a déclaré qu'il autoriserait les municipalités à décider de leurs propres restrictions si elles le souhaitaient.

Bien que la province n'ait pas précisé de détails concernant les changements, des groupes représentant les détaillants estiment que la levée complète des restrictions sur les heures d'ouverture des magasins placerait le Manitoba sur un pied d'égalité avec le reste du pays.

Nous espérons que toute cette surabondance de défis et de confusion liés à la loi actuelle disparaîtra, a déclaré le président-directeur général de la Chambre de commerce du Manitoba, Chuck Davidson.

Le Manitoba est la compétence la plus restrictive en ce qui concerne les commerces de vente au détail, a déclaré le porte-parole du Conseil canadien du commerce de détail, John Graham.

Il a ajouté qu'il s'attendait à voir de changements d'ici l'année prochaine, même si les municipalités auront besoin de temps pour s'adapter.

Munther Zeid a déclaré pour sa part qu'il avait toujours laissé le choix à ses employés de travailler ou non pendant les jours fériés et qu’il avait l'intention de continuer à le faire.

Il a ajouté qu'il espérait que la nouvelle loi serait adoptée d'ici le Vendredi saint de l'année prochaine, parce qu'il compte ouvrir les portes de son commerce à ce moment-là.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique provinciale