•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le hockey féminin à l’honneur à Forestville

Les Cyclones en entraînement

Une équipe de hockey féminine (archive)

Photo : Radio-Canada

Djavan Habel-Thurton

La fin de semaine dernière à Forestville se déroulait un rassemblement de jeunes joueuses de hockey de tout l’est du Québec.

Le Rendez-vous des quatre tire son nom des quatre régions dont proviennent les jeunes joueuses de hockey qui s’y rencontrent : le Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord, le Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-îles-de-la-Madeleine.

Des jeunes filles jouent pendant un tournois de hockey.

En fin de semaine, environ 80 joueuses de catégories atome (9-10 ans) et bantam (13-14 ans) ont convergé vers Forestville en Haute-Côte-Nord pour participer à l’évènement.

Photo : Gracieuseté de Hockey féminin Côte-Nord

Il y a quelques semaines, un tournoi tout à fait similaire a eu lieu à pour les joueuses de catégories midget (15-16-17 ans) et pee-wee (11-12 ans). Il avait lieu à Rivière-du-Loup dans le Bas-Saint-Laurent.

Ce tournoi cherche à maximiser le nombre de matchs joués par chaque équipe et offrir la chance aux hockeyeuses de participer à des tournois plus près de chez elles, en région.

Habituellement, pour que les filles puissent jouer contre d’autres filles, il faut tout le temps se déplacer vers les grands centres explique François Tremblay, vice-président hockey féminin à Hockey Côte-Nord, qui organisait le tournoi en fin de semaine.

Promotion du hockey féminin

Selon François Tremblay, le nombre de jeunes joueuses est en augmentation sur la Côte-Nord.

La distance représente toutefois un défi, et c’est pourquoi les tournois comme le Rendez-vous des 4 sont importants, explique M. Tremblay, dont la fille joue au niveau Atome.

Dans son équipe, par exemple, il y avait une fille de Sacré-Cœur et une fille de Natashquan, raconte-t-il.

On s’entend qu’un entrainement le mercredi soir, ce n’est pas possible, ajoute-t-il à la blague.

La majorité des hockeyeuses nord-côtières évoluent durant la saison dans des équipes masculines au niveau local ou régional.

Elles peuvent se rassembler entre quatre à sept fois par saison pour des tournois comme celui de la fin de semaine dernière, des camps d’entrainement ou des compétitions provinciales.

François Tremblay est optimiste pour le futur du hockey féminin dans la région. Il explique que cette année, pour la première fois, une équipe féminine novice (7-8 ans) compétitionnera à Baie-Comeau contre des équipes de garçons.

L’objectif, explique M. Tremblay, est d’encourager les jeunes filles à continuer à jouer lorsqu’elles atteignent les catégories d’âge supérieures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Hockey