•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commémorer les victimes du génocide de l'Holodomor

De nombreuses personnes debout tiennent et regardent chacun un dépliant où se trouvent les paroles d'une chanson.

Le génocide survenu entre 1932 et 1933 a longtemps été caché, en raison du contrôle de l'information exercé par les Soviétiques à cette époque.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’heure était au recueillement pour la communauté ukrainienne, à Regina, pour commémorer les victimes du génocide de l'Holodomor survenu en Ukraine pendant les années 1930.

La tragédie, considérée comme un des plus importants génocides du 20e siècle, s'est déroulée lorsque l'Union soviétique a confisqué des récoltes à des Ukrainiens, provoquant une famine qui a tué des millions de personnes.

Le terme Holodomor veut dire « extermination par la faim » en ukrainien.

Lors de la cérémonie de commémoration qui s’est déroulée au Palais législatif de Regina, Greg Ottenbreit, le ministre responsable des relations entre la Saskatchewan et l'Ukraine, a rappelé l’importance de se souvenir de cette tragédie, de ne pas oublier les millions de victimes.

Pour le président du comité consultatif sur les relations entre la Saskatchewan et l'Ukraine, Gerald Luciuk, commémorer les victimes est aussi une façon de garder en mémoire les torts et autres atrocités que l'homme peut causer à ses semblables.

Cette tragédie a été cachée pendant tant d’années. Nous avons besoin de continuer de dire ce dont l’homme est capable.

Gerald Luciuk, président, Comité consultatif sur les relations entre la Saskatchewan et l'Ukraine

En 2008, la Saskatchewan est devenue le premier gouvernement nord-américain à reconnaître le génocide de l'Holodomor.

Dans tout le Canada, le quatrième samedi de novembre est désormais désigné comme Jour commémoratif de la famine et du génocide ukrainien.

Avec les informations de Thomas Gagné

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Histoire