•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 21e mouture pour Casse-Noisette

Des membres du ballet Casse-Noisette et des représentants du Prisme culturel posent pour les caméras.

Des membres de la production Casse-Noisette et des représentants du Prisme culturel posent pour les caméras en marge de la conférence de presse.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Pas moins de 130 danseurs du Prisme culturel envahiront la salle Michel-Côté d'Alma à compter du 19 décembre pour faire revivre la féérie du ballet Casse-Noisette.

Les danseurs s’exercent depuis déjà quelques mois déjà en vue des représentations. La fébrilité gagne tranquillement la troupe. Le spectacle sera à l'affiche du 19 au 22 décembre.

La production sera présentée au public pour la 21e année.

Pour nous, c’est une fierté. On n’aurait jamais pensé se rendre aussi loin. On a commencé avec un petit projet d’école et la demande est venue. Ça s’est peaufiné. C’est parti de rien et on a maintenant une production dont on est très fiers.

France Proulx, directrice artistique du Prisme culturel
Une scène du ballet Casse-Noisette

L'imposante production du ballet Casse-Noisette du Prisme Culturel.

Photo : Radio-Canada

Sophie Larouche, qui incarne le rôle-titre depuis six ans, se sent de plus en plus à l’aise dans les chaussons de Clara.

Maintenant, je peux vraiment m’y abandonner. Quand je fais le pas de trois avec mon partenaire, je sens que je peux respirer pleinement, le vivre à 100 %. L’interprétation devient plus naturelle, remarque la ballerine.

D'après les informations de Julie Larouche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Danse