•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment les revenus de stationnement des hôpitaux de Winnipeg sont-ils gérés?

Un parcomètre à Winnipeg.

L’ORSW souligne que la gestion des revenus des stationnements de certains hôpitaux gérés par les fondations et les corporations à but non lucratif peut être différente.

Photo : Radio-Canada

Laïssa Pamou

Dans les stationnements d’hôpitaux gérés par l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW), les revenus de stationnement sont d'abord utilisés pour l’entretien de ces espaces. Les bénéfices supplémentaires restants après la déduction des dépenses d'exploitation sont versés aux hôpitaux.

L’ORSW souligne que la gestion des revenus des stationnements des autres hôpitaux gérés par les fondations et les corporations à but non lucratif peut être différente.

L’utilisation du revenu net des stationnements dépend de chaque organisation gérante, fait savoir l'ORSW par voie de communiqué.

Sur les neuf hôpitaux de la ville de Winnipeg, l’ORSW est responsable de la gestion de stationnement de quatre hôpitaux.

Pour l’exercice 2018-2019, le revenu net de stationnement dans ces quatre hôpitaux était d’environ 1 780 000 $.

Revenu de stationnement du Centre Deer Lodge,209 454 $, de l'Hôpital Grace, 742 740 $, du Centre Riverview, 87 518 $ et de l'Hôpital Seven Oaks, 748 209 $

Tableau des revenus de stationnements d’hôpitaux gérés par l’Office régional.

Photo : Radio-Canada

Le revenu net constitue les bénéfices du stationnement, après déduction des dépenses associées aux opérations comme l’équipement, le salaire du personnel, le prix de l’électricité, du déneigement et l’amortissement des immobilisations.

Le mode de gestion de revenu de l’Office régional de la santé de Winnipeg est presque similaire à celui utilisé par Services de santé Alberta (AHS) pour les stationnements dans cette province.

Dans une note envoyée par écrit, un porte-parole de Services de santé Alberta explique que les revenus générés par les redevances de stationnement sont réinvestis dans la maintenance, l’entretien et les réparations des stationnements. Il précise que cet argent sert également à payer les coûts de construction associés à la construction de nouveaux stationnements dans toute la province.

Les dollars consacrés aux soins de santé servent à financer les soins de santé et non les stationnements, peut-on lire.

Selon Services de santé Alberta, pour l’année dernière, les redevances des stationnements représentaient environ 77 millions de dollars. Sur cette somme, 33,2 millions ont été utilisés pour les coûts d’exploitation et d’entretien, 31,2 millions pour rembourser les intérêts et le principal des dettes et 12,6 millions ont été versés dans un fonds de réserve qui servira à la construction de futurs stationnements.

Une promesse des néo-démocrates

Durant la campagne électorale provinciale d’octobre 2019, le Nouveau parti démocrate du Manitoba avait soutenu qu’il était inconcevable de faire de l’argent sur le dos des malades.

Le parti avait promis deux heures de stationnement gratuit dans tous les hôpitaux de la province. Cette promesse était évaluée à 3 millions de dollars par an.

Malgré leur défaite, le parti promet de revenir à la charge aux prochaines élections. Ça reste une priorité pour nous, dit Adrien Sala, député de Saint James à Winnipeg et porte-parole du NPD.

Un tableau avec le prix par heure, le prix par heure supplémentaire, et la limite quotidienne.

Tableau des prix de stationnements d’hôpitaux gérés par l’Office régional de la santé de Winnipeg.

Photo : Radio-Canada

Selon lui, les Manitobains ne devraient pas se préoccuper du stationnement lorsqu’ils se rendent à l’hôpital pour des soins ou lorsqu’ils vont rendre visite à des proches malades.

Beaucoup de personnes paient cher pour le stationnement dans les hôpitaux, dit-il. Alors que c’est la dernière chose dont on devrait s’inquiéter, dit-il.

Un tableau avec le prix par heure, le prix par heure supplémentaire, et la limite quotidienne.

Tableau du prix de stationnements gérés par d'autres organisations.

Photo : Radio-Canada

Le parti affirme être conscient que la mise en place de sa promesse nécessitera un travail préalable.

Nous savons que la grande majorité des espaces de stationnement des hôpitaux du Manitoba n’appartiennent pas au gouvernement provincial, souligne Adrien Sala. Nous allons nous mettre d’accord avec les diverses fondations d’hôpitaux responsables des stationnements pour fixer un taux de subvention du gouvernement.

M. Sala ajoute que, si le Québec a pu adopter une mesure de plafonnement du coût, le Manitoba le peut également. Nous sommes heureux que le Québec ait adopté notre promesse de campagne, dit-il.

Le mois dernier, le gouvernement québécois a annoncé la gratuité pour les deux premières heures de stationnement dans les hôpitaux du Québec et le plafonnement des coûts entre 7 $ et 10 $, selon les régions, pour une journée complète.

Dans une note envoyée par courriel, le gouvernement progressiste-conservateur du Manitoba souligne qu’il ne prévoit aucune mesure visant à changer le mode de fonctionnement et de gestion des stationnements de la province.

L’ORSW précise également qu’il n’a présentement aucun plan pour changer d’une façon significative les tarifs des stationnements publics.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique