•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Monoxyde de carbone : 1 homme mort, 1 femme maintenant hors de danger à Ottawa

Des policiers et des ambulanciers dans une rue d'Ottawa.

Les policiers et les ambulanciers ont dû intervenir mardi dans une résidence du secteur d'Orléans, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Stu Mills

Radio-Canada
Mis à jour le 

Un couple âgé a été victime d'une intoxication au monoxyde de carbone, mardi, dans l'est d'Ottawa. Les autorités ont confirmé la mort d'un homme de 75 ans. La femme, qui était dans un état critique, est maintenant hors de danger.

Les autorités avaient initialement indiqué que c'est un voisin inquiet qui avait sonné l'alerte. En après-midi, elles ont précisé que c'était plutôt une voisine. Cette dernière a été transportée à l’hôpital par mesure préventive.

Les services d’urgence sont intervenus en matinée dans une résidence située dans les environs du 300, croissant Phénix, dans le secteur d'Orléans.

La résidence du croissant Phénix à Ottawa, où a été retrouvé le couple intoxiqué. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un couple âgé a été gravement intoxiqué au monoxyde de carbone. Un homme est mort et une femme est dans un état critique.

Photo : Radio-Canada / Geneviève Normand

La mort de l'homme a été constatée sur les lieux. Les pompiers ont évacué la femme et ont confirmé la présence d'un niveau extrêmement élevé de monoxyde de carbone dans la résidence.

Ce qu’on sait en ce moment, c’est que c’est une fuite de monoxyde de carbone, probablement d’un appareil d’électroménager. En ce moment, on tente de déterminer de quel appareil la fuite [provient], explique l’enquêteur François D'aoust, du Service de police d’Ottawa.

Il y avait plus de 600 particules par million dans la maison, et près de 700 dans le sous-sol, alors que la concentration maximale recommandée par Santé Canada est de 25 particules par million.

La dame âgée est maintenant hors de danger. Elle a reçu des traitements spécialisés dans une chambre hyperbare. Ce traitement aide à réduire la quantité de monoxyde de carbone dans le sang et à ramener le niveau d'oxygène d'une personne à la normale le plus rapidement possible.

Les animaux trouvés dans la maison ne semblaient pas être affectés par le monoxyde de carbone et ont été emmenés par des agents municipaux.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'intoxication serait de nature accidentelle.

Avec les informations de Stu Mills et de Giacomo Panico de CBC

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Ottawa-Gatineau

Accidents et catastrophes