•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan renforcera les sanctions pour distraction au volant

Un homme conduit avec un téléphone cellulaire à la main. Sur la route, il y a des cônes orange.

Le coût d'une première infraction pour distraction au volant va plus que doubler en Saskatchewan en 2020.

Photo : Radio-Canada

Romain Chauvet

Comme elle l'avait annoncé il y a quelques semaines dans le discours du Trône, la province va augmenter les pénalités pour les automobilistes distraits ou inattentifs au volant en Saskatchewan.

À compter du 1er février 2020, l'amende pour une première infraction passera de 280 $ à 580 $. Les conducteurs fautifs accumuleront aussi 4 points d'inaptitude.

Dans le cas d'une deuxième infraction, à moins d'un an d'intervalle, il en coûtera 1400 $. Les conducteurs écoperont aussi de 4 points d'inaptitude supplémentaires et verront leur véhicule saisi pour sept jours.

Enfin, pour une troisième infraction dans la même année que la première, le contrevenant devra régler une contravention de 2100 $, tout en accumuler 4 points d'inaptitude de plus et en voyant son véhicule saisi pour sept jours.

Rappelons que l'accumulation de points d'inaptitude a des conséquences sur le prix des assurances automobiles.

Réduire les accidents mortels

La Société d’assurances de la Saskatchewan (SGI) précise que la distraction au volant est le premier facteur en jeu dans les collisions dans la province, et l’un des trois facteurs à l’origine des collisions mortelles.

Le ministre responsable de la SGI, Joe Hargrave, souligne que, malgré la sensibilisation et le renforcement des contrôles policiers, 22 personnes ont perdu la vie sur les routes de la province l'an dernier, en raison de distraction ou d'inattention au volant.

La distraction au volant peut se traduire de différentes manières, par exemple si on mange, on boit, on texte, on fume ou on utilise un GPS en conduisant, selon la SGI.

En août dernier, la SGI a remis près de 1000 contraventions pour distraction au volant, dont une très large majorité pour utilisation du cellulaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Politique provinciale