•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Picasso mis aux enchères à Toronto

Cadre accroché à un mur présentant un portrait du style cubisme d'une dame assise, portant une robe fleurie et un chapeau vert.

« Femme au chapeau », huile sur toile de Pablo Picasso en exposition par la maison de vente aux enchères Heffel Fine Art au Toronto Design Exchange en novembre 2019.

Photo : Radio-Canada / YanJun Li

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La maison de vente aux enchères Heffel Fine Art met en vente ce soir une toile de Pablo Picasso lors de son enchère automnale d’art canadien, moderne et impressionniste.

Datée du 13 juin 1941, Femme au chapeau présente le portrait d’une jeune femme assise, portant un chapeau, dans le style cubiste pour lequel est reconnu l’artiste.

Signature distinctive du peintre Picasso sur un tableau.

Signature de Picasso sur le tableau « Femme au chapeau » exposé par la maison Heffel Fine Art à Toronto

Photo : Radio-Canada / YanJun Li

La femme ayant servi de modèle est identifiée comme étant Dora Maar, l'une des célèbres muses du peintre espagnol.

La maison torontoise Heffel évalue le prix de vente de cette huile sur toile à entre 8 et 10 millions de dollars canadiens. Au total, Heffel offrira 113 lots lors de l'encan, pour des ventes totales évaluées entre 20 à 25 millions de dollars.

Parmi les autres pièces mises en vente lors des enchères, on retrouve notamment un portrait de Marilyn Monroe par Andy Warhol, des oeuvres d'artistes autochtones canadiens comme Norval Morriseau et Daphne Odjig, ainsi que des tableaux et des aquarelles d'Emily Carr, l'une des figures de proue féminines de la peinture canadienne.

L'oeuvre de Riopelle est accrochée sur un mur blanc à proximité d'autres tableaux.

Une oeuvre sans titre de l'artiste Jean Paul Riopelle est également mise en vente.

Photo : Radio-Canada

Plusieurs œuvres de peintres du Groupe des Sept seront également à l'encan, dont quelques-unes de Lawren Harris, l'artiste qui détient par ailleurs le record du prix de vente le plus élevé pour une oeuvre d'un artiste canadien achetée au pays.

Un tableau est décroché du mur par deux vendeurs d'arts afin d'être présentée lors de la vente aux enchères.

Le tableau « Mountain Forms », du peintre ontarien Lawren Harris, lors de son installation pour la vente aux enchères Heffel, à Toronto, en 2016.

Photo : Radio-Canada / Deana Sumanac

De nombreuses oeuvres de peintres québécois, dont Jean Paul Lemieux et Jean-Paul Riopelle, qui avait également fracassé un record de vente lors d'enchères en 2017, seront également offertes aux plus offrants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !