•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Corriveau fait son mea culpa

François Corriveau porte une veste bleue lors d'une allocution formelle.

François Corriveau s'est excusé des propos qu'il a tenus à la suite du résultat de l'élection fédérale (archives).

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Radio-Canada

Lors de la séance du conseil municipal, lundi soir, le directeur général de la Ville de Baie-Comeau a offert ses excuses aux citoyens pour des propos jugés blessants qu’il a tenus lors de sa défaite à l’élection fédérale.

Pendant la soirée électorale, François Corriveau, qui représentait le Parti conservateur du Canada, a semblé remettre en question le choix des électeurs qui ont donné la victoire à la candidate du Bloc québécois, Marilène Gill.

Lundi, François Corriveau a aussi félicité la députée réélue, ce qu’il n’avait pas fait ce soir-là. Par ailleurs, l’ex-candidat conservateur a affirmé qu’il ne tentera plus de se faire élire comme député sur la scène provinciale ou fédérale.

Des propos jugés blessants

L'ex-candidat conservateur affirme avoir pris la parole sur le coup de l’émotion. La surprise des résultats du scrutin et la fatigue accumulée pendant la campagne auraient teinté ses propos. Elle ne représentait [sa parole] en rien l'opinion de mon employeur, non plus que de nos élus locaux et non plus que d'une partie importante de la population de Baie-Comeau et des Nord-Côtiers qui ont fait leur choix en prenant le temps d'aller voter le 21 octobre dernier, a dit François Corriveau.

Visiblement déçu du résultat de l’élection, le candidat conservateur n’a pas été tendre à l’endroit des électeurs le 19 octobre dernier. Je comprends que les gens du comté de Manicouagan préfèrent rester dans l'opposition, il faut croire. Ils y sont bien, alors je vais les laisser là pour les prochaines années, avait-il notamment déclaré avec amertume le soir de l’élection.

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Politique fédérale