•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pluie verglaçante sur le sud du Québec

Les précipitations en ont fait voir de toutes les couleurs aux automobilistes et aux piétons.

Une personne en marchette et en jaquette d'hôpital se déplace difficilement sur le trottoir.

Le verglas peut être particulièrement dangereux pour les personnes à mobilité réduite.

Photo : Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le verglas a pris par surprise plusieurs régions du Québec, mardi matin, provoquant de nombreux accidents sur le réseau routier. Des commissions scolaires ont même choisi d'annuler leur cours.

Environnement Canada avait émis des alertes de pluie verglaçante pour Montréal et la Rive-Nord, la Montérégie, l'Estrie, le Centre-du-Québec et la Beauce. Mais vers midi, seul l'avertissement pour la Beauce était encore en vigueur.

Ainsi, des milliers d'élèves de la Montérégie et de l'Estrie ont profité d'un congé inespéré, les commissions scolaires de Saint-Hyacinthe, des Hautes-Rivières, du Val-des-Cerfs et Eastern Township ayant décidé de ne pas ouvrir leurs portes.

Mais le mauvais temps n'a pas fait que des heureux. La chaussée glissante a donné bien des maux de tête aux automobilistes. Plusieurs accidents se sont produits, dont une violente collision entre une voiture et un camion semi-remorque qui a fait un mort à Saint-Georges, en Beauce.

La Sûreté du Québec a également constaté de nombreuses embardées le long des autoroutes. Elle a donc déclenché l'opération « dégivreur » afin de ralentir volontairement les automobilistes pour les protéger d'eux-mêmes.

Une véhicule endommagé sur le bord d'un fossé.

La chaussée glissante pourrait être en cause dans l'accident mortel survenu en Beauce mardi matin.

Photo : Radio-Canada

Pendant ce temps, les piétons tentaient tant bien que mal de garder leur équilibre sur les trottoirs.

Sans surprise, Urgences-santé en a eu plein les bras : entre 8 h et 9 h, ses premiers répondants ont reçu 140 appels pour des chutes et des accidents, alors qu'ils en reçoivent normalement une quarantaine durant cette période.

Avec la collaboration de Karine Bastien

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Changements climatiques