•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aux résidents de choisir les matériaux pour la nouvelle bibliothèque centrale d'Ottawa

La nouvelle bibliothèque devrait ouvrir ses portes en 2025 sur les plaines LeBreton

Des personnes assises autour de tables rondes devant une personne qui fait une conférence.

Des dizaines de personnes assistent à une consultation publique sur la nouvelle bibliothèque centrale d'Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Hillary Johnstone

Radio-Canada

Les résidents d'Ottawa auront deux occasions pour se prononcer sur le type de matériaux qu'ils veulent pour la nouvelle bibliothèque centrale.

L'architecte de la nouvelle bibliothèque centrale d'Ottawa souhaite que les résidents lui disent quels matériaux ils verraient pour la construction de l'intérieur et de l'extérieur du nouvel immeuble.

Des échantillons de bois, de pierre, de cuivre et d'aluminium seront exposés mardi soir au Sportsplex de Nepean et, mercredi, à Bibliothèque et Archives Canada.

L’équipe de conception de la bibliothèque devrait dévoiler des plans plus complets au début de l’année, mais elle souhaite avoir l'avis des résidents sur le rendu du nouvel immeuble, selon Don Schmitt de Diamond Schmitt Architects, l'une des firmes qui conçoit la nouvelle installation.

L'architecte Don Schmitt fait partie de la firme d'architecture torontoise Diamond Schmitt Architects.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'architecte Don Schmitt va concevoir la nouvelle bibliothèque centrale d'Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Hillary Johnstone

La consultation publique a vraiment changé les choses pour ce bâtiment .

Le public a déjà eu un impact considérable sur la conception lors des trois précédentes rondes de consultations tenues au printemps et en été, selon l'architecte. Nous avons déplacé la zone réservée aux enfants, plus bas, plus près des entrées. Le centre de généalogie est désormais beaucoup plus important, a expliqué Don Schmitt.

La nouvelle installation, qui devrait ouvrir ses portes en 2025 à la limite est des plaines LeBreton, suscite de grandes attentes.

Des dizaines de personnes ont assisté à une consultation lundi soir au Centre des arts Shenkman, à Orléans.

Des échantillons sur une table lors de consultations publiques à Orléans.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des échantillons de bois et de pierre sont présentés aux citoyens.

Photo : Radio-Canada / Hillary Johnstone

Ryan Way, qui a assisté à la réunion, aimerait que la nouvelle bibliothèque ait une stature de classe mondiale, qui puisse rivaliser avec le musée Guggenheim à New York qui pourrait vraiment être un phare pour la ville.

De son côté, Ruxandra Lungo espère que la nouvelle bibliothèque viendra combler un fossé générationnel pour que les résidents, jeunes ou vieux, puissent en profiter. Elle souhaite qu'un processus de réflexion soit entrepris.

Michael Ireland, qui a travaillé dans des bibliothèques au cours de sa carrière, a déclaré qu'il espérait que les architectes obtiennent les résultats escomptés. Ce doit être un endroit où les gens veulent venir. Oui, c'est là pour emprunter des livres ou apprendre de nouvelles choses... Mais ça doit être attrayant, a-t-il expliqué.

Une consultation publique aura lieu mardi soir de 18 h à 20 h 30 au Sportsplex de Nepean. Une autre consultation publique aura lieu mercredi de 18 h à 20 h 30 dans la salle Pellan de Bibliothèque et Archives Canada.

Avec les informations de Hillary Johnstone de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Urbanisme