•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture de la Fonderie Brunswick : Belledune à la recherche d’une autre industrie

Quelques véhicules sont garés devant les bâtiments de l'usine.

La Fonderie Brunswick, à Belledune, va définitivement fermer ses portes à la fin de l'année.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le conseil municipal de Belledune, au Nouveau-Brunswick, espère que l’entreprise Maritime Iron, entre autres, s’installera dans la région et contribuera à atténuer l'impact de la fermeture de la Fonderie Brunswick.

Il a longuement été question de la fermeture de la Fonderie Brunswick au conseil municipal de Belledune, lundi soir. L’usine va fermer définitivement à la fin de l’année, a récemment annoncé son propriétaire, l’entreprise Glencore, ce qui va entraîner la perte de 420 emplois.

Brian Gallant en train de faire une allocution devant la centrale électrique d'Énergie NB à Belledune.

L'ancien premier ministre Brian Gallant a présenté le 21 juin 2018 la possibilité que Maritime Iron s'installe à Belledune.

Photo : Radio-Canada

L’ancien gouvernement de Brian Gallant a évoqué en juin 2018 la possibilité que l’entreprise Maritime Iron construise à Belledune une usine de production de fer. L’ancien premier ministre parlait d’un projet de 1 milliard de dollars qui pourrait créer environ 1000 emplois lors de la construction et 200 emplois permanents par la suite.

Toute la communauté fonde beaucoup d’espoir sur ce projet, selon le maire adjoint, Sandenn Killoran.

Il est l’un des quatre conseillers municipaux de Belledune qui se rendront à Fredericton, mardi, pour discuter du projet avec des représentants du gouvernement et de Maritime Iron.

Mais il ne faut pas s’attendre à une annonce officielle de la part de Maritime Iron avant encore plusieurs mois, estime M. Killoran.

Les conseillers municipaux sont assis en demi-cercle devant le public dans la salle de réunion.

Les conseillers municipaux de Belledune ont longuement discuté de la fermeture imminente de la fonderie, lundi soir.

Photo : CBC/Shane Fowler

Le conseil municipal attend que Glencore précise son plan pour la désaffectation de la fonderie. Ces renseignements sont cruciaux pour la suite des choses, estime le maire de Belledune, Joey Noel. Il dit avoir reçu plusieurs appels d’entreprises qui s’intéressent à Belledune. L’une d’elles, précise-t-il, a demandé si Glencore laissera intacte une partie des installations.

Le maire souhaite pour sa part que des entreprises du secteur des technologies ou de l’environnement s’installent dans le village.

Appui possible au recyclage de la main-d'oeuvre

Le conseil municipal espère être en mesure d’offrir une certaine aide aux travailleurs de la fonderie qui seront mis à pied, selon la conseillère municipale Lilliane Carmichael.

Les prochaines étapes, on va être là pour les employés. On va essayer de leur offrir des programmes pour l’éducation. Je vais dire qu’on est encore de bonne heure. On n’a pas eu de chance d’en parler beaucoup. On est tous [sous le] choc. On espère pouvoir les aider comme on peut, affirme Lilliane Carmichael.

Lillianne Carmichael en entrevue dans un couloir de l'hôtel de ville de Belledune

Il importe de chercher des occasions de recyclage pour la main-d'oeuvre de la fonderie, estime la conseillère municipale Lillianne Carmichael.

Photo : CBC/Shane Fowler

La région peut surmonter cette épreuve si chacun participe à la recherche de solutions, selon le citoyen Ron Bourque, qui était présent à la réunion et qui est le père d’un travailleur de la fonderie.

J’ai confiance dans la région parce que, comme le conseil a expliqué, on a une région forte. Du monde va venir ensemble pour régler ce problème-ci. Si tout le monde donne leurs idées et que tu prends les meilleures idées, met un plan ensemble, je suis certain qu’avec le support de tout le monde, on pourra régler l’effet sur l’économie du Nord, affirme Ron Bourque.

Avec des renseignements de Margaud Castadère et de Shane Fowler, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Politique municipale