•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Culture et médias : l'industrie demande à Trudeau d'agir prestement

Une quarantaine de groupes s'inquiètent pour « la souveraineté culturelle et médiatique » du Canada.

Une caméra.

Les artisans de la culture et des médias ont besoin d'aide, répète la CCM.

Photo : iStock/genkur

Jérôme Labbé

À la veille de l'annonce de la composition du Conseil des ministres, la Coalition pour la culture et les médias (CCM) prie le premier ministre Justin Trudeau de respecter ses engagements électoraux et de « remettre de l'ordre dans ce qui a toutes les apparences d'un far west numérique ».

Dans une lettre ouverte publiée dans La Presse+ de mardi, le porte-parole de la CCM, Gabriel Pelletier, exhorte M. Trudeau à redonner de la vigueur à la culture et aux médias canadiens en mettant rapidement en place des mesures de soutien.

La quarantaine de groupes représentés par la Coalition réclament également des mesures pour endiguer la situation chaotique engendrée par les géants du numérique que sont les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) et autres Netflix et Spotify.

Sans actions rapides et résolues, c'est notre souveraineté culturelle et médiatique qui est menacée.

Gabriel Pelletier, président de l'Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec et porte-parole de la CCM

Alors que Justin Trudeau fera connaître mercredi la formation de son Cabinet, la CCM réclame au Patrimoine un ou une ministre expérimenté afin de rassurer le milieu. Celui ou celle qui occupera le poste devra, dès son entrée en fonction, saisir l'ampleur de la tâche, estime-t-elle.

Les informations obtenues par Radio-Canada laissent pourtant entendre que M. Trudeau s'apprête à confier ce portefeuille au député de Laurier–Sainte-Marie Steven Guilbault, qui en sera à son premier mandat à la Chambre des communes.

« Trois grands chantiers »

La CCM propose au premier ministre « trois grands chantiers » pour « remettre de l'ordre » dans les industries culturelles et médiatiques.

D'abord, le gouvernement devrait rétablir l’équité réglementaire entre les diffuseurs canadiens et tous les diffuseurs de contenu audiovisuel ou musical en ligne qui font des affaires au Canada en imposant aux médias numériques les mêmes conditions que les médias traditionnels. Un simple décret ministériel permettrait au CRTC d'abolir l'exemption réglementaire qui prévaut, selon la Coalition.

Ensuite, Ottawa devrait s’assurer que tous les diffuseurs en ligne, canadiens comme étrangers, les fournisseurs de services Internet et les fournisseurs de services sans fil contribuent à des fonds visant à produire du contenu canadien. Là aussi, un simple décret suffirait, d'après la CCM.

Le fédéral devrait également modifier la Loi sur le droit d’auteur, qui, selon la Coalition, comporte trop d’exceptions, notamment celles accordées aux établissements d’enseignement et celles exemptant de redevances les appareils qui permettent la copie privée.

« Les Canadiens comptent sur vous »

Outre ces trois exigences, le gouvernement Trudeau devra aussi finaliser la mise en place de l’aide aux médias accordée dans le dernier budget [et] obliger les fournisseurs de biens et services en ligne à percevoir la TPS/TVH et à payer des impôts ou une taxe sur leurs revenus, ce à quoi le Parti libéral s'est engagé lors de la dernière campagne électorale.

Donnez à votre prochain ministre du Patrimoine canadien un mandat fort qui lui permette de mettre en place les mesures nécessaires pour assurer la pérennité de notre culture et de nos médias, conclut la CCM. C’est votre devoir. Les Canadiennes et les Canadiens comptent sur vous.

Parmi la quarantaine de groupes représentés par la CCM, on retrouve notamment l'ADISQ, la SOCAN et plusieurs syndicats, comme la FNC-CSN, la FTQ, le SCFP, Unifor et l'UDA.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique