•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’heure du bilan environnemental au conseil municipal de Matane

Un homme debout fait la lecture d'un document.

Louis-Philippe Cusson, l'un des porte-parole

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Radio-Canada

Un an après avoir rencontré les élus de Matane pour qu’ils signent la Déclaration d’urgence climatique, des citoyens engagés envers l’environnement étaient de retour pour faire le point sur l’engagement des élus.

Les citoyens présents ont convenu que la Ville avait fait quelques pas dans la bonne direction. Les bons coups comme la subvention pour l’achat de bacs pour la récupération d’eau de pluie ou l’adoption d’un règlement pour interdire de laisser une voiture stationnée avec un moteur en marche.

Toutefois, les citoyens ont souligné qu'il reste beaucoup de travail à faire, notamment en ce qui a trait à la réduction des gaz à effet de serre. Plusieurs villes de la région, dont Sainte-Flavie et Rimouski, font mieux que Matane à cet égard, ont relevé les citoyens. Ils ont rappelé aux élus que la déclaration contenait une notion d’urgence.

Le groupe de citoyens a aussi fait état de l’importance du volet d’éducation populaire, notamment en ce qui concerne le recyclage et le tri des déchets.

Les citoyens souhaitent que dans la lutte contre les changements climatiques, la ville assume un leadership plus audacieux avec une vision cohérente et ambitieuse. Un plan d’action a été demandé.

Une table où sont assis des hommes et une femme.

Les élus ont discuté avec les citoyens des mesures qu'ils entendaient prendre pour lutter contre les changements climatiques.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Le maire de Matane, Jérôme Landry, a profité de l’occasion pour indiquer aux citoyens que ce plan d’action était sur la planche à dessin. Il devrait, a-t-il promis, être discuté avec les citoyens au cours de la prochaine année.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique municipale