•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dosettes de café Nespresso pourront être recyclées au Saguenay

Des capsules à café Nespresso.

Des capsules à café Nespresso.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les consommateurs de café Nespresso du Saguenay pourront désormais déposer leurs dosettes usées dans le bac de recyclage.

Jusqu’à tout récemment, ils devaient se rendre dans des lieux de collecte pour disposer des capsules à usage unique de façon responsable.

Les petits récipients d'aluminium se retrouvent donc souvent à la poubelle. Pour éviter qu'ils ne prennent le chemin du dépotoir, l'entreprise Nespresso Canada a décidé d’offrir aux citoyens de 14 municipalités et villes du Saguenay la possibilité de les déposer dans de petits sacs verts. Ceux-ci peuvent ensuite être placés dans les bacs bleus.

La mairesse Josée Néron se réjouit de l’implantation du programme de recyclage, financé par Nespresso Canada.

Prendre un café, c'est un geste quotidien. Pour la clientèle de Nespresso, ça suppose qu'on doit disposer de cette capsule-là. Je pense que c'est une belle façon de faciliter la vie des gens.

Josée Néron, mairesse de Saguenay

Les capsules usées seront acheminées vers une usine de Saint-Jean-sur-Richelieu, en Montérégie, où les résidus de café deviendront du compost et où l'aluminium sera revalorisé.

Les dosettes Nespresso sont fabriquées avec de l’aluminium produit au Saguenay-Lac-Saint-Jean par Rio Tinto. Les deux compagnies ont conclu un partenariat l’an dernier. D’ici 2020, toutes les dosettes devraient être produites avec du métal produit dans le respect de la norme Aluminium Stewardship Initiative (ASI).

À ce jour, 420 municipalités du Québec, sur une possibilité de 619, adhèrent au programme de récupération déployé par la compagnie.

D'après le reportage de Catherine Gignac

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Environnement