•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle centrale de police de Lévis coûtera 53 M$

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La nouvelle centrale de police de Lévis, qui regroupera aussi la cour municipale et les affaires juridiques, coûtera un peu plus de 53 millions de dollars, selon le programme triennal d’immobilisations (PTI) présenté lundi.

Le projet, annoncé pour la première fois en février 2016, était alors évalué à 25 millions de dollars. Le conseil municipal espérait une ouverture pour 2019, mais le projet n’a jamais abouti.

Le maire Gilles Lehouiller a justifié la nouvelle évaluation des coûts en affirmant que le montant avancé en 2016 était très approximatif puisqu’il n’avait pas de projet concret entre les mains.

Le maire soutient que la Ville n’acceptera aucun dépassement de coûts et que la facture ne dépassera donc pas 53 millions de dollars.

Le nouveau bâtiment, dont la construction devrait débuter au printemps 2021, permettra de regrouper tous les policiers de Lévis sous un même toit.

Les deux centrales existantes seront fermées, mais un point de service sera conservé dans l’est de la ville.

Nouveau terrain

La Ville de Lévis est d’ailleurs toujours à la recherche d’un terrain pour cette nouvelle centrale.

Des négociations sont en cours pour faire l’acquisition d’un site dont la localisation sera assez centrale pour permettra aux policiers de couvrir tout le territoire.

Le terrain de la 5e rue en bordure de l’autoroute Jean-Lesage, où le projet devait voir le jour, s’est avéré trop compliqué à aménager, selon le maire Lehouillier.

Coûts de la nouvelle centrale :

  • Centrale de police : 31 M$
  • Cour municipale : 4,5 M$
  • Affaires juridiques : 2,6 M$
  • Honoraires professionnels : 3,6 M$
  • Frais connexes : 1,7 M$
  • Équipements : 3 M$
  • Achat du terrain : à déterminer

Investissements records dans les routes

Au cours des trois prochaines années, la Ville de Lévis entend consacrer 54 millions de dollars pour la réfection des routes, des bordures et des trottoirs.

Selon Gilles Lehoulilier, il s’agit d’un montant record et la Ville n’avait pas le choix d’investir davantage pour éviter d’avoir à faire un rattrapage trop intense dans les prochaines années.

Je vous le dis, les gens vont voir la différence sur le terrain. Nous avons des rues qui sont en très mauvais état et on a décidé de prendre le taureau par les cornes.

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Forte croissance

Depuis plusieurs années, la Ville de Lévis connaît une forte croissance démographique. Le maire évalue qu’environ 1000 nouveaux résidents arrivent chaque année.

Lévis est d’ailleurs maintenant la 7e ville en importance au Québec en termes de population et devrait franchir le cap des 150 000 habitants en 2021.

Les projets inscrits au PTI totalisent 401 millions de dollars.

De ce montant, le maire Gilles Lehouillier précise qu’environ 300 millions de dollars sont nécessaires pour faire face à la croissance rapide de la ville et pour assurer la pérennité des infrastructures.

Principaux investissements inscrits au PTI :

  • Réfection du réseau d’aqueduc et d’égouts : 71,3 M$
  • Réfection des rues et trottoirs : 54 M$
  • Nouvelle centrale de police : 39,4 M$ ( sur un total de 53 M$)
  • Développement des parcs industriels : 37,3 M$
  • Prolongement de la rue Saint-Omer : 12,2 M$
  • Agrandissement de l’aréna de Lévis : 11,2 M$
  • Projet de transport en commun sur Guillaume-Couture : 10,5 M$

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique municipale