•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestations en Inde à la suite d’une fraude ciblant des Canadiens

Des mains tapent sur un clavier d'ordinateur.

Les fraudeurs se faisaient passer pour des policiers ou des employés de Service Canada.

Photo : iStock

Radio-Canada

La police de New Delhi, en Inde, a arrêté 32 personnes qui travaillaient pour un centre d'appels. Elles sont soupçonnées d'avoir menacé des Canadiens et de leur avoir extorqué de l'argent.

Dans un communiqué publié dimanche, la police précise qu'elle a aussi saisi 55 ordinateurs, de l'équipement informatique et des logiciels.

Les suspects se seraient fait passer pour des représentants de Service Canada ou des policiers et contactaient leurs présumées victimes au sujet de problèmes liés à leur numéro d'assurance sociale.

Fraude du numéro d’assurance sociale :

  • Commence généralement par un appel robotisé, théoriquement de Service Canada
  • Informe la personne que plusieurs problèmes liés à son numéro d’assurance sociale ont été signalés
  • Demande à la personne de rappeler, sans quoi elle risque d’être arrêtée et emprisonnée
  • Sur l’afficheur, l’appel semble venir du Canada
  • Ceux qui rappellent sont à nouveau menacés
  • On leur offre de payer — souvent en bitcoins ou avec des cartes-cadeaux — pour résoudre le problème

L'ampleur de la fraude était telle que les autorités canadiennes tentaient elles aussi de retrouver les responsables.

La police indienne est intervenue après avoir reçu jeudi un indice crédible au sujet de l'endroit où le centre d'appels se trouvait et ce qui s'y passait.

Au moins un Canadien a porté plainte contre ce centre après avoir perdu 13 500 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Fraude

Justice et faits divers